Mandriva Linux séduit le ministère de l'agriculture

le 04/07/2007 à 21:02
Mandriva Linux séduit le ministère de l'agriculture
Mandriva, distribution GNU/Linux, système d'exploitation libre au code source ouvert, séduit le ministère de l'agriculture et de la pêche. L'administration "basculera sous deux ans ses serveurs locaux, environ 400 machines, du système d'exploitation Windows NT Server vers la distribution Linux Mandriva Corporate Server 4.0 " indique Mandriva France dans un communiqué daté du 3 juillet 2007.

La migration des serveurs du ministère sous Linux doit lui permettre de réaliser une économie substantielle en s'affranchissant du coût élevé des licences propriétaires (Microsoft) et de respecter les préconisations du référentiel général d'interopérabilité (RGI). Cette migration fait suite aux projets d'envergure engagés par la gendarmerie nationale, l'administration centrale et l'Assemblée. Ces dernières ont opté pour un ensemble de solutions libres et open source (GNU/Linux, suite bureautique OpenOffice, navigateur web Firefox, client de messagerie Thunderbird, etc.).

A lire également

L'open source séduit l'administration française. Après avoir placé sa distribution GNU/Linux au sein du ministère de l'agriculture, l'éditeur français Mandriva étend son partenariat avec le ministère de l'éducation nationale.

Pour la quatrième année consécutive, le contrat entre les deux parties a été renouvelé. Dans ce cadre, le groupe 'logiciel enseignement supérieur recherche' du ministère, par l'intermédiaire des CRI (centres de ressources informatiques) diffuseurs, proposera des remises (jusqu'à 60%) aux personnels administratifs et professeurs sur les versions commerciales du système d'exploitation libre et ouvert distribué par Mandriva (Mandriva PowerPack, Flash, MDS, LRS, Corporate Server & Desktop, Pulse2, etc.) ainsi que sur les services associés (formation, support professionnel...)

"En plus de proposer des versions de nos logiciels, nous allons proposer des services gratuits d'accompagnement et de formation autour de Linux et du logiciel libre. Faire connaître le libre est stratégique pour l'avenir des étudiants et indirectement, pour l'économie nationale", affirme dans un communiqué, Aurélien Goll, responsable de la formation/éducation chez Mandriva.

Parallèment, de nouvelles offres viennent compléter la gamme Mandriva pour répondre aux besoins des établissements d'enseignement supérieur : Edutice (gestion de salle et de postes informatiques), Linbox Rescue Server (administration d'un parc de machines).

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours