Validation XML avec un schéma XSD

le 30/12/2010 à 00:00
Validation XML avec un schéma XSD
Le blog « des nouvelles technologies », propose une approche originale, mais très intéressante au niveau de la validation de format.

L'article propose de valider un fichier XML avec l'aide d'un schéma XSD en PHP.

Bien sur, le langage PHP propose des fonctionnalités permettant d'effectuer l'opération, mais peut poser certains problèmes lors de sa mise en place.

L'auteur de l'article montre étape par étape comment est construit un fichier XML, pour ensuite effectuer les tests et repérer les erreurs pouvant apparaître sous la forme de petits scripts exemples.

- Validation d un document XML à l aide d un schéma XSD en PHP

A lire également

Double jeu ? Microsoft, qui d'un côté prône l'ouverture avec son format de fichiers Open XML, a obtenu le 4 août dernier aux Etats-Unis la validation d'une demande de brevet relative à la gestion d'un document XML (eXtensible Markup Language) au sein d'un de traitement de texte. Plus précisément, la demande concerne le concept d'un « document de traitement de texte stocké dans un unique fichier XML susceptible d'être manipulé par des applications comprenant XML » et couvre la mise en forme de ce dernier par l'intermédiaire d'un schéma de description XSD (XML Schema Description). Enfin, il envisage l'ouverture et l'interprétation d'un document XML par un logiciel autre que celui qui a servi à sa conception.

On s'interroge sur la portée d'un tel brevet, qui à première vue ne semble revêtir aucune réelle originalité par rapport à l'usage généralement fait de XML, langage lui-même dérivé du SGML (Standard Generalized Markup Language), dont les principes ont été élaborés il y a quarante ans. Sa validité même pourrait être remise en question, au nom de l'antériorité. La bibliographie constituée en préambule de cette demande comprend en effet de nombreuses références à des logiciels exploitant le format XML bien avant 2004, à l'image du traitement de texte open source AbiWord.

Reste à voir quels sont les points sur lesquels Microsoft se différencie de l'état de l'art pour juger de la pertinence de cette attribution. En attendant, certains s'inquiètent déjà de l'usage qui pourrait être fait d'un tel brevet. L'éditeur, qui pourrait invoquer le simple principe de précaution, n'a pour l'instant livré aucun commentaire.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours