Google Chrome Frame disponible en version finale

le 23/09/2010 à 13:11
Google Chrome Frame disponible en version finale
Un an jour pour jour après son introduction auprès des testeurs, Chrome Frame est désormais disponible en version stable. Pour rappel, Chrome Frame est un plugin pour les navigateurs Internet Explorer 6, 7 et 8 à destination des utilisateurs de WIndows XP SP2, Vista et 7. Une fois installé, Chrome Frame remplace le moteur de rendu d'Internet Explorer (Trident) par Webkit en y ajoutant le moteur d'exécution JavaScript V8 utilisé par Chrome.

Avec ce plugin IE 6, 7 et 8 s'ouvriront aux possibilités offertes par le HTML5 avec par exemple la prise en charge de la balise qui permet de représenter sur une page web des éléments 3D à partir d'images vectorielles (SVG) sans passer par Flash. Le développeur web devra pour sa part rajouter une ligne de code dans l'en-tête de son code HTML pour assurer la bonne prise en charge de Chrome Frame. Il pourra également placer un petit script afin de proposer le plugin au téléchargement pour les utilisateurs d'Internet Explorer ne l'ayant pas déjà installé.

Dans un billet publié sur le blog de Chromium les ingénieurs Thomas Gunnarsson et Robert Shield expliquent que plusieurs grands sites Internet ont déjà joué le jeu. C'est la cas de DeviantArt ou de Github. Plusieurs sites de Google ont également été optimisés comme YouTube, Google Docs et Orkut. A l'avenir, Gmail et Google Agenda suivront cet exemple. Par la suite le développement de Chrome Frame devrait être calé sur celui de Google Chrome afin de bénéficier des travaux d'optimisation portés sur le navigateur. L'équipe explique vouloir accélérer davantage le temps de démarrage mais surtout passer outre les droits d'administration de Windows pour faciliter l'installation.

La sortie de Chrome Frame n'est pas passée inaperçue. Quelques heures après son introduction Microsoft avait jugé ce plugin dangereux. Au cours d'un entretien recueilli par Ars Technica, un porte-parole de la société rapportait : "avec Internet Explorer 8, nous avons fourni de colossaux travaux pour rendre le navigateur plus sécurisé pour nos utilisateurs". Il ajoutait : "étant donné les problèmes de sécurité que posent les plugins en général, et plus particulièrement avec Google Chrome, l'installation de Google Chrome Frame en tant que plugin redouble les menaces provenant de malware et scripts malicieux. Ce n'est pas un risque que nous recommanderions de prendre".

Chez Mozilla, les développeurs ne semblaient pas plus emballés. Mike Shaver, vice-président chargé de l'ingénierie, expliquait sur son blog que l'installation de Chrome Frame au sein d'IE perturbait le bon fonctionnement de certaines options du navigateur ou les rendait moins efficaces. Il soulignait notamment « parmi elles nous retrouvons le mode de navigation privée ainsi que d'autres outils de sécurité, ou des fonctionnalités comme les accélérateurs, les add-ons et même la prise en charge de l'accessibilité ».

Si vous êtes développeur web et souhaitez rendre vos sites Internet compatibles, retrouvez une documentation ici.

A lire également

La version finale de Firefox 3.6 est disponible en téléchargement depuis plusieurs heures sur les serveurs Mozilla. Comme d'habitude, le site de la fondation a toujours un peu de retard, mais la mise à jour des informations ne devrait pas tarder. Pour ce qui est des nouveautés, commençons par l'élément déterminant pour les utilisateurs c'est-à-dire les performances. Dans nos colonnes Mike Beltzner, le directeur du développement, annonçait que le moteur Javascript de Firefox 3.6 serait 20 % plus rapide que celui de la mouture 3.5. Ce gain s'explique par diverses optimisations apportées à la machine virtuelle Javascipt TraceMonkey.

Bonne nouvelle, l'information a été confirmée lors de nos « benchmarks » SunSpider JavaScript, comme prévu la version finale de Firefox 3.6 s'est avérée 1,2 fois plus rapide que Firefox 3.5.7. Côté Acid3 Test, Firefox 3.6 reste à 93 %. Mozilla est donc toujours en retard sur ce point, alors que Google Chrome, Safari et Opera sont déjà à 100 % depuis un certain temps. Toujours sous le capot, Firefox 3.6 intègre la fonction poster frame, de nouvelles fonctionnalités et propriétés du CSS3, des avancées sur le support du DOM et HTML5 avec l'API File, la prise en charge des fontes WOFF et bien sûr la correction de nombreux bogues.Au final, ces avancées permettent un chargement plus rapide de ce type de fontes avec support des tags, un meilleure interaction entre le service web et l'explorateur de fichiers, la possibilité de choisir une image qui sera présentée avant la lecture d'une vidéo, mais aussi de consulter les vidéos natives en plein écran et enfin l'apparition du glisser-déposer du bureau vers une page Web. Autre nouveauté, l'intégration par défaut de la solution Personas.

Efficace et ludique, elle permet de personnaliser discrètement l'interface de Firefox tout en respectant la charte originale. Pour en profiter, il suffit de se rendre sur le site de l'éditeur, de prévisualiser les thèmes en les survolant avec le curseur souris et de les installer d'un simple clic. Pour terminer, un dispositif surveillera les extensions installées et alertera l'utilisateur de façon plus explicite pour l'inciter fortement à mettre à jour celles dépassées afin d'assurer une parfaite sécurité.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours