Google Me, futur concurrent de Facebook ?

le 28/06/2010 à 22:41
Google Me, futur concurrent de Facebook ?
Il suffit qu'un célèbre utilisateur de Twitter - en l'occurrence Kevin Rose, le fondateur de Digg poste un tweet culotté pour que le buzz enfle. Kevin Rose a en effet annoncé une « rumeur de taille » sur son compte samedi dernier : selon une « source très crédible », Google serait en train de préparer un concurrent à Facebook.

Ce dernier serait baptisé Google Me, et serait, selon SFWeekly, une évolution du profil Google, un service de partage de ressources entre amis : SFWeekly s'appuie sur une théorie du co-fondateur de Synaptic Web, Chris Saad, et rappelle que Rick Klau, le développeur de Google Buzz, a récemment été appelé à la rescousse pour remettre les profils au goût du jour.

A l'heure actuelle, Google n'a donné aucune information concernant cette rumeur de 140 caractères. Si elle s'avérait exacte, cela signifierait le retour de la firme de Moutain View dans le monde des réseaux sociaux, qui a déjà tenté l'expérience avec Orkut, lancé en janvier 2004. Le service est aujourd'hui très populaire dans certains pays, comme le Brésil et l'Inde, mais n'a jamais pu rattraper Facebook en termes de nombre d'utilisateurs.

A lire également

Des informations courtes, localisées et destinées à son entourage : Microsoft souhaiterait-il combiner Twitter à Google Latitude ? La firme de Redmond vient de mettre en ligne la première version bêta publique d'un futur service à dimension sociale, Vine, destiné à tenir informé son entourage de ses dernières pérégrinations, notamment lors d'une situation de crise.

« La bêta de Vine vous connecte aux gens et aux lieux auquels vous tenez le plus, lorsque c'est nécessaire. Restez en contact avec votre famille ou vos amis, et soyez informés lorsque quelqu'un a besoin d'aide », explique Microsoft sur le site de Vine.

Accessible depuis un téléphone mobile, mais aussi depuis un ordinateur à l'aide d'un petit client logiciel, Vine affiche l'activité des personnes qui se situent dans votre entourage proche sur une carte, l'idée étant que le service doit pouvoir être utilisé pour envoyer des alertes, en cas d'accident grave. L'idée serait venue à Microsoft pendant la période de déroute qui a suivi l'ouragan Katrina, en Floride, lorsque des milliers de personnes se sont trouvées dans l'impossibilité d'entrer en contact avec leur famille.

Le système permettrait de définir quel type d'information souhaite recevoir l'utilisateur pour chacun des membres de son réseau (urgences uniquement par exemple), et saurait accueillir des alertes en provenance d'autres réseaux sociaux, tels que Facebook. Il permettrait en outre de piocher parmi d'autres sources d'information, comme les dépêches d'urgence émises par le gouvernement.

Microsoft va même jusqu'à proposer aux utilisateurs de la version bêta, pour l'instant limitée à la région de Seattle, des cartes à imprimer et découper, puis garder sur soi pour qu'en cas d'accident, les secours puissent prévenir les proches de la victime par l'intermédiaire de Vine. Reste à savoir quel écho trouvera le service, et si Microsoft saura sur le plan technique trouver les ficelles qui le rendront indispensables en cas de crise sérieuse, lorsque ni téléphone mobile, ni accès à Internet, ne fonctionnent.

Si l'idée semble digne d'intérêt, elle devrait toutefois ne pas être du goût du finlandais Nokia, qui propose depuis fin 2008 un service également baptisé Vine, permettant de partager ses contenus multimédias, en les associant à une carte numérique permettant de les suivre en ligne...

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours