Google lance une nouvelle page de recherche

le 06/05/2010 à 22:53
Google lance une nouvelle page de recherche
Google a dévoilé hier une toute nouvelle interface pour son moteur de recherche, cette dernière est le fruit d'une phase de test de plus de six mois. Outre un nouveau logo aux couleurs plus vives, plusieurs options de filtrage ont été implémentées.

Une fois sa requête tapée, l'internaute retrouvera une barre latérale dynamique placée à gauche. Cette dernière permet de restreindre la recherche par types de contenu (images, vidéos, cartes, actualités, livres ou encore blogs et mises à jour communautaires). Ce panneau latéral embarque trois technologies développées au cours de ces trois dernières années à savoir : Universal Search (permettant de mixer différents types de médias), Search Options ainsi que Google Squared, initialement dévoilé pour organiser les résultats d'une recherche sous forme de tableau, et non sous forme de liste.

Aux Etats-Unis nous retrouvons également cette barre latérale sur les versions iPhone et Android du moteur de recherche.

A lire également

La rumeur était fondée ! Google a confirmé lancer le 2 septembre 08 la version bêta de son propre navigateur web open source : Google Chrome. Ce matin, seul le comic book de présentation, dévoilé dès lundi par le dessinateur McCloud sur blogoscoped, est accessible à tous."L'interface du navigateur est simple, dépouillée (...) Comme la page d'accueil classique de Google, Google Chrome est propre et rapide (...) Sous le capot, nous avons réalisé les fondations d'un moteur capable de bien mieux gérer la complexité des applications web d'aujourd'hui. Chaque onglet est placé dans un 'sandbox' isolé (...) Nous avons amélioré la vitesse et le temps de réponse. Nous avons également développé un moteur JavaSript plus puissant, V8, pour gérer la prochaine génération d'applications web", ont déclaré deux ingénieurs de Google sur le blog du moteur de recherche.

Avant d'ajouter : "Pourquoi nous lançons Google Chrome ? Parce que nous croyons que nous pouvons apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs, et en même temps, participer au développement de l'innovation sur le web".

Chrome devrait par ailleurs intégrer l'outil Gears mis au point par Google, permettant un accès déconnecté (offline) à un service en ligne (online).

A n'en pas douter Google Chrome va bousculer le marché du browser. Plus que Microsoft Internet Explorer, qui domine le marché (IE étant préinstallé sur les PC sous Windows), c'est Firefox qui devrait être directement concurrencé, alors que la filiale commerciale de la fondation Mozilla et la firme de Moutain View viennent tout juste de renouveler l'accord financier les unissant. D'autres, comme Safari d'Apple et Opera, auront également fort à faire pour élargir leurs bases d'utilisateurs.

"Un concurrent de plus dans le domaine des navigateurs, en Open-Source en plus, c'est une bonne nouvelle ! Ca devrait stimuler plus encore l'innovation", commente Tristan Nitot, président de Mozilla Europe.

Aujourd'hui, la plupart de ces acteurs coopèrent. Ainsi Google a utilisé des composants du WebKit d'Apple et de Mozilla Firefox. Quoi qu'il en soit, dans un premier temps, la bêta de Chrome sera uniquement disponible sous Windows. Les utilisateurs de Linux et de Mac OS X devront patienter.
Introduit en 2005 aux Etats-Unis, le service Google Movies fait son apparition sur la version française du numéro un mondial des moteurs de recherche. Accessible via l'URL google.fr/movies, il permet à l'internaute d'effectuer une recherche sur un nom de film ou une localité, et de se voir proposer les films actuellement à l'affiche, ainsi qu'une synthèse des critiques rédigées à leur sujet par les différents sites spécialisés, résumée par une note sur cinq.

Google Movies reprend les codes esthétiques du moteur de recherche généraliste et ne propose donc que peu de fioritures. Aucune image ne vient illustrer les pages, mais l'on aura, pour un film donné, un accès direct vers les différentes critiques et, pour une salle donnée, l'horaire des différentes séances ainsi qu'un lien direct vers Google Maps permettant de la situer sur une carte. Pour l'instant, aucune publicité n'y est affichée.

Movies est par ailleurs intégré directement au moteur de recherche, sous la forme d'un bloc situé en haut de page qui apparait lorsqu'on effectue une requête sur le nom d'un long métrage. Mauvaise nouvelle pour les sites spécialisés comme Allociné et consorts ? Le plus souvent, ces derniers ressortaient en effet en premier sur ce type de recherches. Ils se voient maintenant relégués en deuxième position, derrière le bloc Google Movies.

Sur l'exemple pris ci-dessus, une simple requête sans l'opérateur "movies", on observe que Google place ses propres services sur quatre des cinq premiers résultats retournés par le moteur, coinçant le ténor des sites dédiés au cinéma entre Google Movies, Google News et YouTube. Chacun à leur façon, ces services répondent à trois des besoins premiers des internautes en matière de cinéma : critiques, horaires et salles, bandes-annonces et actualité.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours