Windows : le choix du navigateur en mise à jour

le 24/02/2010 à 22:11
Windows : le choix du navigateur en mise à jour
Comme prévu, Microsoft vient de mettre en ligne une mise à jour pour ses systèmes d'exploitation Windows (Windows XP, Windows Vista, Windows 7) permettant de sélectionner la navigateur Internet par défaut. Annoncée il y a maintenant presque une année, cette mise à jour est proposée par Windows Update comme une mise à jour importante mais elle n'est pas cochée par défaut.

Son installation nécessite un redémarrage, et entraîne la suppression de-facto de l'icône Internet Explorer de la barre des tâches Windows. S'en suit un écran de choix affichant les différents navigateurs Internet du marché, dans un ordre aléatoire. L'utilisateur peut donc télécharger et installer un navigateur Internet au choix parmi Safari, Chrome, Opera, Firefox ainsi que d'autres navigateurs moins connus.

A lire également

Surprise ! Le géant des logiciels, Microsoft semble faire volte-face quant à ses choix stratégiques autour de l'intégration, ou plutôt la non intégration, de son navigateur Internet Explorer dans Windows 7, son futur système d'exploitation. Il y a plusieurs semaines, la firme de Redmond annonçait en effet que l'Europe se verrait proposer une version spécifique de Windows 7 dépourvue de tout navigateur Internet : c'était l'avènement de Windows 7 E.

La Commission européenne annonce ce soir que Microsoft aurait finalement accepter de modifier Windows 7 pour que celui-ci propose le choix à l'utilisateur du navigateur Internet. Au premier démarrage de l'ordinateur, Windows 7 affichera une fenêtre permettant de sélectionner son navigateur : selon le choix de l'utilisateur Internet Explorer, finalement intégré dans le système, sera ou non désactivé. Les fabricants d'ordinateurs seront également libres de remplacer Internet Explorer par un navigateur tiers, défini comme navigateur par défaut.Choisir son navigateur dans Windows 7 depuis Internet Explorer 8.0

De cette façon, Microsoft essaye de régler un litige avec l'Union Européenne, litige portant sur des soupçons d'abus de position dominante. La Commission européenne estime en effet que la position dominante de Microsoft sur le marché des systèmes d'exploitation lui procure un avantage déloyal sur ses concurrents pour imposer son navigateur Internet au détriment de Firefox, Chrome, ou encore Opera.

L'intégralité de la proposition de Microsoft peut être consultée ici.Mise à jour : Si la Commission européenne juge la nouvelle proposition de Microsoft acceptable, Windows 7 E ne sera donc plus d'actualité.
Microsoft publiera dans le courant du mois d'août une nouvelle version de l'exécutable d'installation d'Internet Explorer 8, qui offrira désormais un écran permettant de ne pas en faire le navigateur par défaut du système, même si l'on opte pour l'installation rapide. Jusqu'ici, il fallait passer par la procédure d'installation avancée pour désactiver ce paramètre.

"IE ne s'installera ni ne deviendra le navigateur par défaut du système sans votre consentement explicite", explique l'équipe IE sur son blog. "Nous avons reçu de nombreux retours (...) et décidé de rendre le choix du navigateur par défaut plus clair. Ce changement participe à notre engagement pour plus de choix et de contrôle de la part de l'utilisateur".

Difficile toutefois de ne pas supposer, en parallèle de ce bel état d'esprit, une réaction aux démêlés judiciaires que connait Microsoft avec la Commission européenne. Quoi qu'il en soit, les utilisateurs de Firefox, Chrome, Opera ou Safari apprécieront. Le changement interviendra donc dans les semaines à venir, à l'occasion d'une mise à jour cumulative destinée aux utilisateurs de Windows XP, Vista et 7.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours