Google Maps a maintenant ses Labs

le 15/02/2010 à 23:52
Google Maps a maintenant ses Labs
Google vous annonce le petit dernier de ses Labs, j'ai nommé Google Maps ! Toujours soucieux de proposer ses nouveaux services aux plus aventureux, Google rend désormais disponible une version bêta de son célèbre service en ligne.

L'occasion de voir quelles fonctionnalités pourraient être ajoutées par Google. L'une d'elles consiste en un zoom adapté à une zone délimitée par vos soins : c'est le "glisser-zoomer". Un bouton placé sous la barre de zoom habituel vous donne la possibilité de tracer un rectangle pour obtenir un zoom personnalisé, le centre du rectangle devenant le centre de la carte.

Des images aériennes haute résolution ont également été ajoutés, même si les zones concernées par cette nouvelle fonction sont en nombre réduit. Parmi d'autres innovations plus confidentielles, on trouve également l'affichage d'une info-bulle indiquant les coordonnées de latitude et de longitude au passage de la souris, et la possibilité d'effectuer une rotation au-dessus d'un point donné. Le zoom progresse également et évite désormais le message d'erreur « Aucune image disponible à cette échelle" en limitant le zoom selon la zone observée.

Pour tester cette version bêta de Google Maps, rendez-vous ici.

A lire également

Alors que le service de cartographie en ligne Google Maps vient de recevoir son Labs en cadeau (voir Google Maps a maintenant ses Labs), c'est au tour de Microsoft d'annoncer des nouveautés pour son application concurrente, Bing Maps.

Côté chiffres, Microsoft annonce que son service couvre désormais une superficie d'un million de km2 supplémentaires. Annoncée en fin d'année dernière (voir Avec Silverlight, Bing Maps taquine Google Street View), la fonction Enhanced Bird's Eye bénéficie de nouvelles images dans plusieurs pays d'Europe (Italie, Roumanie, Pays-Bas, Espagne et Suède) ainsi qu'aux Etats-Unis.

Outre cet effort cartographique et photographique, Bing Maps propose également quelques nouveautés intéressantes. Sky View, par exemple, permet de juxtaposer à l'image une carte du ciel (constellations, étoiles, planètes) simplement en dirigeant la vue vers le ciel.

Autre nouveauté d'importance : Streetside Photos. Cette fonction assez novatrice permet de superposer à une image Bing Maps une photo prise par un utilisateur. L'effet est assez intéressant et si la juxtaposition est parfois légèrement imparfaite, l'incrustation est la plupart du temps très réussie. Cette nouvelle fonction ne concerne toutefois pour l'instant que les villes de Seattle, San Francisco et Vancouver, où se déroulent actuellement les Jeux Olympiques d'hiver. Elle utilise en outre SilverLight 3, que Chrome, par exemple, ne gère pas.

L'intérieur des immeubles peut également être "visité" en utilisant les photos chargées par les particuliers sur Flickr. Bing peut également travailler de la sorte avec une vidéo, en l'incrustant dans l'image.

Vous pouvez d'ores et déjà tester ces fonctions sur Bing Maps. Voici une vidéo dans laquelle Blaise Aguera y Arcas, ingénieur architecte chez Microsoft Labs, explique les nouveautés liées à Bing Maps.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours