Le moteur Blackhole de MySQL

le 18/06/2007 à 00:15
Le moteur Blackhole de MySQL
Note de l'auteur :

Le moteur Blackhole de MySQL est un moteur un peu spécial : il n'enregistre aucune donnée. Ni en mémoire, ni sur le disque, ni sur le réseau ni null part : direction /dev/null.

Mais alors, à quoi peut-il donc servir ?

C'est ce que je me suis demandé, et les résultats ont été très surprenants !

- Le moteur Blackhole pour MySQL

A lire également

Il y a un an et demi, InnoDB était rachetée par Oracle. La réaction de MySQL a été rapide : l'architecture des moteurs de tables a été mise en avant, et la communauté a pu regarder de plus près comment en construire un. A cette époque, il y a avait quelques tables : InnoDB et MyISAM, ISAM (encore), HEAP, BDB, le Cluster et Blackhole.

Depuis, d'autres moteurs venant de MySQL ont gagné en popularité : Archives, Federated ou encore Falcon, qui est le moteur transactionnel maison, socle de MySQL 6.0.

Il y a aussi Filesystem storage engine, IBM DB2, RSS feeds, SolidDB, Amazon S3 storage, PrimeBase XT, ScaleDB, NitroEDB, ODBC, Memcache et un moteur HTTP. Et il y a une documentation volumineuse pour créer de nouveaux moteurs.

Le choix des moteurs va devenir très difficile prochainement.

- MySQL recap and future storage engines
Guiseppe Maxia publie sa conférence de CommunityOne, consacrée à la programmation créative en MySQL. C'est un ensemble de trucs et d'utilisation de différentes tables et technologies de MySQL, très habiles.

Il y a par exemple les doubles insertions : il suffit de faire un moteur blackhole, et d'ajouter un trigger qui réalise les insertions dans deux autres tables. Il y a aussi les tables fédérées ou les vues.

La conférence fait aussi une liste sans concession des limitations de certaines technologies actuelles. J'aurai aimé le voir en conférence, car Guiseppe a une expérience SQL incroyable.

- Creative programming with MySQL

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours