Microsoft : IE8 plus rapide que Chrome et Firefox

le 16/03/2009 à 23:54
Microsoft : IE8 plus rapide que Chrome et Firefox
Microsoft vient de publier un rapport de tests mesurant les performances d'Internet Explorer 8 à celles de Google Chrome 1.0 et de Mozilla Firefox 3.05. Pour la firme de Redmond, il n'y a pas de doute, son navigateur IE8 reste bel et bien le plus rapide.

L'équipe d'Internet Explorer explique que des tests quotidiens sont pratiqués en interne sur les 25 sites Internet les plus populaires listés par le cabinet ComScore et que que les méthodes de comparaison les plus couramment pratiquées ne sont pas les plus adaptées. Ainsi vendredi dernier, nous vous présentions Peacekeeper, un outil en ligne permettant de juger des performances du moteur JavaScript des navigateurs installés sur sa machine. Selon PeaceKeeper, c'est Safari 4 qui est en pôle position du classement, un résultat que Microsoft entend bien faire oublier.

Ainsi le document (PDF) mis à disposition par Microsoft explique : "les navigateurs sont composés de plusieurs sous-systèmes et chacun d'entre eux joue un rôle clé dans les performances globales. Les utilisateurs ne font pas qu'exécuter du JavaScript ou charger des pages de test. Du coup ces 'micro-benchmarks' ne reflètent pas l'expérience réelle de l'utilisateur et sont des indicateurs trompeurs des performances globales ". La firme de Redmond estime en effet, que les utilisateurs attendent des tests plus complets mesurant le temps total de chargement d'une page plutôt que des opérations individuelles. "La rapidité d'exécution sur une étape particulière n'indique pas forcément que le processus entier sera rapide", explique le rapport.

Au final, il apparaît qu'Internet Explorer 8 devance ses concurrents dans 12 cas sur 25 contre 9 pour Chrome et 4 pour Firefox.

Notons cependant que si Microsoft en profite pour mesurer les performances de son prochain navigateur, il confronte ce dernier à Firefox 3.05, c'est-à-dire, précisément la version qui n'inclut pas le dernier moteur d'exécution JavaScript TraceMonkey développé par Mozilla. Par ailleurs, une pré-bêta de Chrome 2.0 est disponible depuis le mois de janvier. Encore plus fort : Safari 4 est absent de ces tests!

A lire également

Visiblement mécontent de voir Internet Explorer 8.0 afficher de médiocres résultats au travers des différents tests publiés sur la Toile, Microsoft change de stratégie et affirme que son navigateur permet à l'internaute d'être plus productif en accomplissant certaines tâches plus rapidement.

De toute façon, pour la firme de Redmond, les choses sont claires : "lorsque l'on parle du web, la vitesse est au coeur des débats. Ces derniers temps, chacun tente de savoir quel est le navigateur le plus rapide... il en résulte beaucoup de tests en laboratoire avec des chiffres et des données qui ne signifient pas grand chose pour l'utilisateur lambda".

Sur le blog officiel de l'équipe de Windows, Brandon LeBlanc, en charge du département Windows Communications, a publié une vidéo dans laquelle sont comparées les réalisations de plusieurs tâches comme la géolocalisation d'une adresse sur une carte ou la traduction d'une phrase. Dans ce clip IE8 est confronté à Firefox, Chrome et Safari, une façon pour Microsoft de mettre l'accent sur les accélérateurs embarqués par défaut permettant de rajouter des menus contextuels au clic droit. Le hic ? Ces fonctionnalités sont également réalisables avec Firefox, à ce sujet, Microsoft nous promet une prochaine vidéo.
Lancée aujourd'hui lors du MIX10 de Las Vegas, la Platform Preview d'Internet Explorer 9 est disponible au téléchargement. Si vous attendez un aperçu du prochain navigateur de Microsoft, ne vous affolez pas : cette preview n'est qu'une démonstration technique, qui ne propose même pas l'interface d'IE8, ni même le moindre contrôle de navigation. L'ouverture d'une page passe par le menu Page, et aucun bouton Précédent n'est fourni. On trouve en revanche des outils de débuggage.

Les tests réalisés sur notre machine confirment-ils les démonstrations effectuées par Microsoft ? En règle générale, c'est bien le cas. Ainsi, le benchmark javascript SunSpider ne réserve pas de surprise. Les résultats confortent ce qui était annoncé sur le graphique montré par Microsoft. La preview se montre plus rapide que Firefox 3.6, mais en retrait par rapport aux navigateurs les plus véloces dans ce domaine, comme Safari, Chrome ou Opera 10.5.

Pas de grosse surprise non plus en ce qui concerne les démonstrations techniques : nous les avons essayées sur Safari 4.0.5, Firefox 3.6 et Google Chrome 4 et Internet Explorer 9 bénéficie systématiquement de son accélération matérielle, notamment dans le test des logos volants, qui peine particulièrement sous Firefox dès que l'on augmente le nombre de logos à l'écran. Idem pour le clone d'Asteroid, à l'aise sur tous les navigateurs... avant que l'on active les effets de nébuleuse. On constate alors un net ralentissement sur les navigateurs existants.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours