Gmail : 5 Go de stockage et quelques nouveautés

le 19/11/2007 à 21:08
Gmail : 5 Go de stockage et quelques nouveautés
Google met actuellement en place une nouvelle architecture pour son célèbre service d'hébergement d'email : Gmail. Qualifiée par certains de Gmail 2.0, cette nouvelle mouture permet d'ores et déjà de profiter d'une capacité de stockage accrue qui est ainsi passée de 3,3 à 5 Go. Rappelons que cette évolution était prévue depuis quelques semaines, certainement afin de répliquer à l'annonce de Microsoft avec Hotmail / Windows Live Mail. Certains ne trouveront pas cette nouveauté révolutionnaire, heureusement elle s'accompagne d'autres changements plus importants.

Google annonce ainsi que les boîtes qui ont migré vers sa nouvelle version sont plus rapides et plus réactives. Par ailleurs, ce changement de version permet de profiter de nouveaux raccourcis clavier. On pourra aussi citer la possibilité d'effectuer et de partager avec ses contacts des recherches d'email. Les boutons précédent / suivant du navigateur peuvent aussi servir pour naviguer dans les emails. Dans le même ordre d'idée, l'historique de son navigateur peut aussi être employé pour retrouver un courrier précédemment consulté. La possibilité d'ajouter en favoris un email sera aussi au programme.

Le "nouveau Gmail" propose aussi un système qui permet de simplifier la création de filtres pour ses courriers électroniques afin de s'y retrouver plus facilement et plus rapidement.

A lire également

Microsoft semble avoir attendu que Google annonce les tarifs de la version premium de Gmail (à partir de 6Go pour 20 $ par an) pour dévoiler quelques unes des nouvelles fonctionnalités de Windows Live Hotmail, son service de messagerie en ligne.

Selon Ellie Powers-Boyle, program manager chez Microsoft, la messagerie gratuite devrait voir sa capacité de stockage étendue à 5 Go pour les comptes gratuits et 10 Go pour les comptes premium (14,99 $ par an).

Outre cette extension de l'espace de stockage, Microsoft promet des gains en matière de performance avec notamment un chargement beaucoup plus rapide des messages, la suppression optionnelle de la page "aujourd'hui" ou encore un chargement par défaut des images.

Attendues courant Août, ces nouveautés devraient satisfaire les 260 millions d'utilisateurs d'hotmail et peut-être faire revenir ceux qui avaient été séduits par Gmail, un efficace webmail qui commet peut-être une erreur en plafonnant sa version gratuite à 2,8 Go d'espace disque.
La suite bureautique hébergée de Google Documents devrait bientôt s'enrichir de plusieurs nouveautés. Sur son blog officiel, l'équipe annonce ainsi l'introduction d'une fonctionnalité simplifiant la mise à jour d'un document. Jusqu'à présent, le chargement d'un nouveau fichier se traduisait par la création d'un lien dédié et l'internaute devait systématiquement ré-inviter les collaborateurs. Prochainement la mise en ligne permettra de choisir l'édition d'un document existant. Le blog Google Operating System rapporte de son côté que d'autres fonctionnalités sont également en passe d'être implementées. Ces dernières ont été découvertes après analyse du code source du service web. La première est baptisée "Cloud Printing" et permet d'imprimer directement un document sur une imprimante connectée en WiFi. Cette technologie sera embarquée au sein du système Chrome OS et du navigateur Chrome et permettra à Google d'éviter le développement de quelques centaines de pilotes pour chacun des modèles du marché. Le processus d'impression ne passera donc pas par le système d'exploitation mais directement par Internet.

Le code source révèle également l'arrivée d'applications tierces et d'un dispositif de synchronisation. Au mois de janvier, Google annonçait que son service n'était plus limité aux documents mais pouvait désormais accueillir tous types de fichiers. Un mois plus tôt la firme avait baissé les tarifs de son offre de stockage avec des prix commençant à 5 dollars par an pour 20 Go supplémentaires répartis entre Gmail, PicasaWeb et Google Docs. Depuis, quelques sociétés ont implementé les interfaces de programmation de GDocs mais leur accès reste limité si l'internaute ne possède pas de compte Google Apps Premium. L'arrivée de Chrome OS et la mention d'applications tierces pourraient signifier une ouverture totale de ces API. Google Docs offrirait alors un véritable service de synchronisation similaire à celui de Dropbox afin que les utilisateurs puis consulter et accéder à leurs fichiers en mode déconnecté.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours