News

le 13/12/2010 à 00:00
Twitter fait aussi son Zeitgeist
A l'image de Google et de sa revue des recherches les plus « tendances » de l'année, le service de micro-blogging Twitter a fait son classement. Un site dédié consacre non seulement les personnes connues mais aussi les actualités les plus suivies ou encore les sujets technologiques les plus abordés.Si en matière de People c'est Justin Bieber qui trône loin devant Julian Assange (4ème de la rubrique), les tendances globales suivent plutôt l'actualité de cette année. Parmi les 25 milliards de messages envoyés avec seulement 140 caractères, le sujet le plus récurrent fut donc la marée noire dans le golfe du Mexique suivie de près par la Coupe du Monde de football puis le film Inception. Enfin suivent les sujets évoquant le tremblement de terre en Haïti et la Vuvuzela. L'iPad d'Apple arrive en 6ème position, talonné par… Google Android.

Sur les sujets technologiques, Twitter a également réalisé un classement des sujets les plus tweetés. L'iPad arrive donc en tête devant l'Android de Google et Apple iOS. L'iPhone se positionne en quatrième position confirmant ainsi la suprématie de la firme à la pomme dans les discussions sur Twitter.

Le classement ne s'arrête pas là puisqu'en 5ème position on retrouve le jeu Call of Duty Black Ops suivi par « New Twitter », HTC, RockMelt, MacBook Air et Google Instant. Par contre aucun classement ne figure sur les tweets sponsorisés ou « Promoted Tweets », censés faire venir des revenus publicitaires dans les poches du petit oiseau.
Oracle retourne en justice. Un porte-parole de l'éditeur vient d'annoncer qu'il comptait demander 211,6 millions de dollars supplémentaires à SAP suite à l'affaire Tomorrownow.

On pensait le procès définitivement fini, largement en faveur d'Oracle, qui a déjà récupéré 1,3 milliards de dollars auprès de l'éditeur allemand. Mais Oracle estime que ce dernier lui doit encore une compensation pour les clients perdus en 2005 et 2006.

Sans revenir sur toutes l'histoire, rappelons que SAP a été convaincu de vol de données et d'accès frauduleux aux serveurs d'Oracle, pour le téléchargement de dossiers réservés aux clients de l'éditeur californien. C'est une filiale de SAP, Tomorrownow, qui a accédé entre 2005 et 2007 aux serveurs d'Oracle.

Oracle a obtenu le mois dernier des dommages et intérêts record, à hauteur de 1,3 milliard de dollars. Mais l'éditeur estime que SAP lui doit encore des dédommagements pour les clients que Tomorrownow lui a fait perdre entre 2005 et 2006.

« Nous ne pensons pas qu'Oracle soit légitime pour demander une quelconque compensation en plus de celle prononcée par le jugement final, » a immédiatement réagi un porte-parole de SAP, interrogé par le Wall Street Journal.
Il faudra attendre le début de l'année prochaine avant de voir l'Icann prendre une décision sur les noms de domaines terminant par le triple X. L'organisme gestionnaire des extensions a reporté sa décision au sujet du .xxx pour les sites à contenu pornographique. Le branle-bas de combat continue.Après avoir rejeté l'idée plusieurs fois, en juin dernier, l'Icann (Internet corporation for assigned names and numbers) avait donné son accord afin de permettre l'utilisation de noms de domaine en .xxx. Du coup, la plupart des responsables de l'industrie pornographique s'étaient réjouis de l'annonce. Les rumeurs évoquaient même une mise en ligne de ces domaines pour la fin de l'année.

Pourtant, la décision finale vient d'être reportée à février 2011. Il faut croire que certains membres gouvernementaux présents au comité consultatif de l'Icann ont encore critiqué cette ouverture. The Register explique alors qu'une réunion entre l'autorité et ces représentants est programmée pour février prochain…

Les partisans du triple X estiment que ces extensions peuvent contribuer à un meilleur contrôle parental. D'un autre côté, certains craignent que les tarifs pratiqués soient exorbitants. Pour sa part, ICM Registry estime que le « juste prix » pour l'achat de ces suffixes doit se situer aux alentours de 60 dollars l'adresse.
le 13/12/2010 à 00:00
11 éditeurs en lignes
Lorsque vous développez des pages internets, il peut être utile de continuer votre projet directement à travers le web.

Il existe de nombreux éditeurs, qui proposent à travers votre navigateur, l'édition de vos fichiers pour vous permettre de continuer votre développement.

Le site « smashing apps » présente 11 éditeurs libres qui sont :
- Kodingen
- PHPanywhere
- CodeRun Online IDE
- Codeita
- Drawter
- ecoder
- ShiftEdit
- jsFiddle
- ideone
- Amy Editor
- jsdo.it

Certains sont plus adaptés pour un langage comme PHP, Javascript, HTML et même pour le débogage.

- 11 Robust Web Based Editors To Code Directly From Your Browser
Le collectif Signal Spam, sous le boisseau de la Cnil, vient de se renforcer. Désormais, les membres de l'Association française des Fournisseurs d'accès à Internet (AFA) vont renforcer les troupes de la lutte contre le spam. Plus précisément, les plateformes seront mises en commun afin de limiter l'impact et la propagation des pourriels.Dans un communiqué (.pdf), l'AFA donne les raisons de la signature d'une convention-cadre avec Signal Spam afin de « permettre à ceux de ses membres qui n'ont pas encore signé de convention analogue de renforcer leur action contre le spam. Cette convention-cadre va donner aux opérateurs la possibilité de renforcer leurs outils pour lutter contre le spam ».

Avec ce recrutement, Signal Spam agrège des géants du Web. Bouygues Telecom, DartyBox mais aussi Google France ou encore Orange, SFR et Numericable entrent dans la coopération. Ces membres pourront donc accéder aux données de Signal Spam et affiner la protection des utilisateurs de services de messagerie. Chacun pourra, après un accord individuel avec Signal Spam, bénéficier d'informations utiles signalées par les utilisateurs de messagerie électronique.

Si les moyens sont mutualisés, on peut encore se demander pourquoi les éditeurs de navigateurs ou de client mail ne vont pas plus loin. Un simple bouton, sous forme de plugin pourrait être généralisé. Une solution qui avait été évoquée par Signal Spam lors de sa dernière conférence de presse. En septembre dernier, Signal-Spam annonçait avoir réalisé des retouches sur un plugin disponible pour Outlook 2003, 2007 et Thunderbird versions 2 et 3.
le 13/12/2010 à 00:00
Insolite : Wikileaks, les jeux
Entre les fuites d'information, l'arrestation de Julian Assange, les attaques Ddos contre Paypal ou encore la course aux sites miroirs, difficile d'échapper à l'affaire Wikileaks ces dernières semaines. Une saga qui inspire du monde, à l'instar du studio taïwanais NMA qui retrace l'histoire depuis deux semaines à travers ses désormais célèbres bulletins d'information très "Sims" - à voir dans notre dernière revue de Web.

D'autres "hommages" décalés à l'affaire Wikileaks font actuellement leur apparition sur la toile, sous la forme de jeux en flash. On en relèvera deux : Oncle Sam Vs Wikileaks, dans lequel l'avatar de l'Amérique se transforme en super guerrier colérique ayant pour objectif de détruire les serveurs du site à coups de poings tout en évitant de se faire attaquer par des documents compromettants, et Wikileaks : the game, dans lequel le joueur incarne Julian Assange, chargé de récupérer des données sur l'ordinateur de Barrack Obama sans se faire remarquer.

Assez basiques, ces jeux contiennent néanmoins tous les deux une dimension satyrique assez évidente : dans le premier jeu, l'Oncle Sam combat avant tout Wikileaks parce que ce dernier se moque ouvertement de lui. En cas de game over, le personnage pleure toutes les larmes de son corps face à tant d'humiliation. Dans Wikileaks : the game, Assange est envoyé en prison pour "déliquance sexuelle à la Maison Blanche" s'il se fait repérer par Obama : autant de façon de se moquer gentiment de l'ampleur que prend à l'heure actuelle cette affaire tout en proposant un défi au joueur, car les défis de ces deux jeux sont assez difficiles à relever.

Et puis, de façon plus terre-à-terre, voici de quoi commencer la semaine en procrastinant un peu au nom d'un bouillonnant sujet d'actualité…Via JeuxJeuxJeux.fr
L'allemand Xing a annoncé le 9 décembre dernier l'acquisition prochaine de son compatriote Amiando, spécialisé dans la gestion d'évènements en ligne. La transaction, qui sera effective au 1er janvier prochain, porte sur un montant initial de 5,1 millions d'euros, auxquels pourront s'ajouter jusqu'à 5,25 millions supplémentaires d'ici 2013, en fonction de la réalisation de certains objectifs.

Amiando, décliné en français, propose notamment aux organisateurs d'évènements de gérer leur billetterie de façon centralisée, quelles qu'en soient les modalités d'accès. Très populaire dans le milieu des nouvelles technologies, le service d'Amiando a par exemple été utilisé pour la conférence LeWeb qui se tenait à Paris les 8 et 9 décembre dernier. Proposé en mode Saas (software as a service), il permet de gérer l'inscription, l'émission d'un billet et la facturation.

Dans un communiqué (anglais), Xing indique que l'acquisition d'Amiando lui permettra de couvrir l'intégralité de la chaîne de valeur de la gestion d'évènements en ligne. Basé à Munic, Amiando emploie aujourd'hui quelque 35 salariés.
le 12/12/2010 à 00:00
PHP 5.2.16
La nouvelle version de PHP 5.2.16 vient de sortir. Celle-ci marque la fin du support de PHP 5.2. c'est pourquoi il est encouragé de passer à PHP 5.3

Cette version apporte quelques correctifs importants par rapport à la version 5.2.15, sortie il y a quelques jours.

Enfin, pour effectuer la migration vers PHP 5.3, un guide détaillé est disponible.

- PHP 5.2.16 Released
- Migration de PHP 5.2.x vers 5.3
le 12/12/2010 à 00:00
Krumo 2.0
Krumo est un débogueur et fait partie de la catégorie des logiciels de Débug PHP. Cette nouvelle version est supportée maintenant que par PHP 5.

Le but de cette application est le remplacement les fonctions print_r() et var_dump(), pour obtenir un résultat structurées dynamiques, sur n'importe quelle variable PHP.

4 thèmes vous sont fournis par défaut, pour rendre la présentation plus conviviale avec la possibilité de déplier tout ou partie du contenu, ce qui peut vous aider dans l'analyse de grands tableaux.

- Krumo site officiel
le 11/12/2010 à 00:00
Symfony Live 2011 : Le Programme
Symfony Live est un évènement incontournable autour du Framework Symfony, soutenue par la société Sensio Labs. L'édition 2011 se déroulera le 3 et 4 mars à Paris pour la 3ème année.

Le programme très complet propose des conférences en parallèles, en français et en Anglais, touchant aussi bien symfony 1 et Symfony 2.

Par ailleurs, une journée supplémentaire est prévue autour du 'hack' qui sera accessible à tous gratuitement.

- Programme et communiqué Symfony Live 2011
LoadingChargement en cours