Microsoft annonce Silverlight 5

le 02/12/2010 à 00:00
Microsoft annonce Silverlight 5
La stratégie de Microsoft pour son Flash killer a peut être changée au fil des mois, puisqu'à la surprise générale Microsoft a embrassé le standard HTML 5, mais Silverlight n'en reste pas moins bien vivant. C'est du moins le message martelé par Microsoft à l'occasion d'un événement spécialement consacré au futur de Silverlight et animé par Scott Guthrie.

L'éditeur de Redmond en profite pour lever le voile sur la version 5 de sa technologie Silverlight. Avec plus de 40 nouvelles fonctionnalités, Silverlight 5 s'enrichirait de 70% des fonctionnalités les plus demandées par la communauté des développeurs utilisant cette technolgoie. La grande majorité des nouveautés vise à faciliter la vie des développeurs notamment avec la gestion des points d'arrêt ou encore la prise en charge des impressions vectorielles en Postscript et la gestion de plusieurs fenêtres d'exécution dans le cas de l'exécution d'une application en dehors du navigateur. Clairement orientée pour l'utilisation sur des ordinateurs et dans l'entreprise, cette version 5 de Silverlight se dote également d'une accélération par la puce graphique des flux vidéos en H.264, d'une prise en charge des systèmes d'exploitation 64 bits ou encore d'une API permettant de développer des interfaces utilisateurs en 3D accélérées par la puce graphique.

On notera que Microsoft ne met pas en avant ses développements sur plate-forme mobile avec Silverlight 5 puisque depuis cet automne l'éditeur a décidé que le HTML 5 serait son standard de prédilection en guise de runtime inter plate-formes. Silverlight n'en reste pas moins l'outil de choix pour développer des applications Windows Phone 7.

Une première version Beta de Silverlight 5 devrait être proposée par Microsoft durant le deuxième trimestre 2011 pour une disponibilité en version finale d'ici à la fin 2011.

A lire également

Les dirigeants de Microsoft France tenaient aujourd'hui leur traditionnelle conférence de rentrée, histoire de faire le point sur l'orientation du groupe pour l'année 2008. Alors que 2007 fut une année de croissance tout en étant une année majeure pour Microsoft, avec le lancement de plus de quarante nouveaux produits dont bien sûr les nouvelles versions de Windows et d'Office, 2008 s'annonce comme une année placée sous le signe de l'entreprise. En attendant d'éventuelles annonces grand public avec l'arrivée du Zune sur le marché européen, Microsoft clarifie ses intentions pour le marché professionnel.

L'année 2008 sera belle et bien b2b chez Microsoft avec le lancement tout début 2008 de trois logiciels professionnels majeurs : Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008. Laurent Delaporte, Directeur général de Microsoft France a rappelé l'importance de la stratégie Software + Services qui consiste notamment à proposer des solutions pour les communications unifiées ou encore des solutions pour la mobilité de l'entreprise ou le développement de la relation client. La firme de Bill Gates reste ici fidèle à son modèle de prédilection qu'elle oppose au modèle Software as a service prôné notamment par Google. Pour Microsoft, un monde sans logiciel hors ligne, sans logiciel client avec des applications exclusivement en ligne n'est en effet pas concevable. Du côté des technologies développeur, Microsoft évoque la sortie de sa plate-forme .NET 3.5 début 2008 alors que Silverlight 1.1, le flash killer de Microsoft, verra le jour dans ces eaux là.

La feuille de route de Microsoft fait naturellement état de l'arrivée du Service Pack 1 de Windows Vista ou encore du Service Pack 3 de Windows XP pour le premier semestre 2008. En matière de solutions de sécurité, sujet majeur chez Microsoft à propos duquel Bernard Ourghanlian rappelle qu'il (NDLR : la sécurité) ne s'agit pas d'une destination mais d'un voyage, Windows Live OneCare 2.0 devrait voir le jour en fin d'année. Il faudra attendre le début octobre pour connaître plus en détails les intentions de Microsoft en matière de logiciels et services grands publics. On pense naturellement à l'évolution des services Windows Live, mais également à la stratégie média de Microsoft ou encore à sa stratégie de contenu avec MSN. Et n'oublions pas le gros chantier Windows Live Search 2.0, la nouvelle version du moteur de recherche en ligne de Microsoft.
Microsoft annonce ce soir la mise en ligne de la première version d'essai privée de ses Office Web Apps. Derrière cette appellation, dorénavant officielle, on retrouve les versions Web, utilisables donc depuis un navigateur Internet, de Microsoft Word, Microsoft Excel et Microsoft Powerpoint. La version web de Microsoft OneNote devrait en effet être disponible un peu plus tard. Pour l'instant limitée aux marchés américain et japonais, la version Tech Preview des Microsoft Office Web Apps fonctionne avec les navigateurs Internet Explorer 7.0/8.0, Firefox 3.5 et Safari 4.0.

D'ici à la fin de l'année, Microsoft devrait proposer une version Beta accessible à tous de ses Microsoft Office Web Apps. Rappelons que les applications web de la suite bureautique Office seront gratuites. Pour l'heure, la technologie SilverLight n'est toujours pas utilisée dans les Microsoft Office Web Apps. De même, si Microsoft Excel et Microsoft PowerPoint permettent de créer et d'enregistrer des documents, Microsoft Word est cantonné à la seule lecture de ses derniers dans cette version Tech Preview.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours