Triple-Play : "le verrou des 30 euros va sauter"

le 07/09/2010 à 23:22
Triple-Play : "le verrou des 30 euros va sauter"
Alors que les FAI seront taxés plus durement par la TVA, on ne sait pas encore quelles en seront les conséquences pour les internautes. Plusieurs hypothèses sont soulevées qui vont dans le sens d'une hausse des prix pour les offres Triple-Play. A moins que de nouveaux forfaits Double-Play ne voient le jour.

Pourtant selon l'UFC-Que Choisir, la hausse des tarifs est la conséquence directe de cette nouvelle application de la TVA sur les FAI. Evoquant des « bricolages gouvernementaux » l'UFC estime que : « Cette remise en cause risque d'aboutir à une véritable inflation des prix de l'Internet. Loin de se limiter à 2 ou 3 euros supplémentaires sur la facture des consommateurs (l'impact direct d'une TVA à 19,6% sur l'ensemble du forfait), ce rétropédalage risque de bouleverser l'équilibre du marché ».

Fatalement, l'association de défense des consommateurs affirme donc que : « Répercuter la hausse de la TVA aboutit inévitablement à faire sauter le verrou des 30 euros et va donc ouvrir la voie à de nouvelles stratégies de prix ». Pire, l'UFC estime que certains opérateurs pourraient alors saisir cette opportunité pour augmenter leurs tarifs.

Même si cette hypothèse est valable, il se peut néanmoins que les FAI adoptent des forfaits Double-Play sans télévision. En effet, tous les internautes n'utilisent pas le service TV.

A lire également

La France aurait bien joué le « bon élève du devant de la classe » au sujet de l'augmentation de la TVA sur les forfaits Triple-Play. Selon un document (.pdf) exhumé par Les Echos, la mise en demeure de l'Europe ne demandait pas à la France d'appliquer une TVA à 19,6% sur la totalité de l'abonnement Triple-Play.

De même, dans une entrevue accordée au Figaro, la ministre de l'Économie Christine Lagarde a précisé que des mesures seront prises afin de réduire le déficit. Une fournée de nouveautés devrait donc être débattue devant la représentation nationale. La ministre affirme que l'an prochain, l'intégralité du forfait sera taxée à 19,6 %.

Christine Lagarde justifie ainsi cette hausse : « En 2006, cet avantage fiscal coûtait 24 millions d'euros, mais, avec l'explosion de ces offres, il coûtera plus de 800 millions cette année pour l'État et plus d'un milliard l'an prochain. Le petit vaporisateur s'est transformé en véritable geyser ! »

Reste à savoir comment les FAI vont répercuter cette hausse. Une augmentation de 2 euros pourrait être programmée. Comme le précisait l'UFC-Que Choisir : « Répercuter la hausse de la TVA aboutit inévitablement à faire sauter le verrou des 30 euros et va donc ouvrir la voie à de nouvelles stratégies de prix ». A ce rythme, le risque est donc de voir les FAI augmenter de concert de plusieurs euros leurs tarifs.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours