Google sur le point de racheter Like.com

le 16/08/2010 à 19:01
Google sur le point de racheter Like.com
Google en serait à la dernière étape d'acquisition d'une société de e-commerce baptisée Like.com. Google n'a pas communiqué de détails, mais selon plusieurs sources interrogées par TechCrunch, la somme payée par le géant pourrait atteindre 100 millions de dollars américains.

L'anecdote est intéressante, car derrière Like.com, il y a une entreprise appelée Riya… Dont Google avait justement commencé l'acquisition en 2005. A l'époque, Riya développait la première tentative pour reconnaître des visages sur une image, et les tagguer avec les nom des personnes présentes. Google avait finalement abandonné la transaction avant sa finalisation.

Le produit de Riya avait été fermé en 2009, et l'entreprise s'était alors tournée vers le e-commerce. Elle utilise sa technologie de reconnaissance d'images pour permettre aux gens de chercher des images similaires à d'autres images. Utile par exemple pour des achats de chaussures ou de vêtements, où les recommandations de produits sont effectuées par association visuelle. Like.com est né de cette manière, avec une levée de fonds de 50 millions de dollars. Ce qui est aussi leur chiffre d'affaires moyen.

Google n'a donné aucune indication sur l'utilisation qu'il pourrait faire de cette technologie. Il pourrait revenir à ses fondamentaux, la recherche sur le web, et notamment la recherche d'image.

A lire également

La plateforme dédiée au e-commerce Like.com affiche désormais un communiqué de son PDG en page d'accueil : Like.com a été acquis par Google. On en parlait la semaine dernière Google sur le point de racheter Like.com au conditionnel, le présent simple est désormais de rigueur : Google se paye une plateforme de e-commerce.

Dans son communiqué, le fondateur et PDG, Munjal Shah, outre qu'il décrit son enthousiasme à l'idée de rejoindre Google et qu'il explique sa vision de la startup, ne donne que peu de détails. Les termes de l'accord de rachat n'ont pas été dévoilés, ni par Like.com ni par Google. Pour autant, il semblerait que l'acquisition ne soit pas une simple façon d'étouffer une bonne idée dans l'oeuf pour éviter la concurrence. Munjal Shah évoque en effet l'intégration de son équipe dans le groupe Google, ce qui laisse supposer que les compétences ou la technologie de Like.com intéressent le géant.

La technologie, c'est la recherche visuelle. Car outre vendre des chaussures et articles de mode, Like.com a aussi développé un algorithme qui permet de retrouver ces chaussures d'une façon originale : un clic sur un modèle permet d'en trouver des dizaines d'autres ressemblants. Une technologique qui permettrait à Google de retrouver un peu d'innovation dans la recherche, son coeur de métier.

L'histoire de Like.com est intéressante comme nous l'expliquions la semaine dernière, car le projet est né de la mort de Riya, un autre produit, qui devait être racheté par Google en 2005. Le géant de Moutain View s'était finalement ravisé, et les fondateurs de Riya avaient dû se rabattre vers Like.com. Ce dernier a permis de lever 50 millions de dollars en investissements depuis 2006, et a un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions depuis.

Le site n'a pour autant pas vraiment décollé en terme de trafic, et il y a fort à parier que Google n'a pas l'intention de se reconvertir en accessoiriste de mode. De là à penser que le géant s'intéresse plus à la recherche visuelle, il n'y a qu'un pas. Google ne s'est-il pas essayé à ces technologies récemment ?

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours