Sécurité : la Black Hat annule une conférence sur la Chine

le 20/07/2010 à 23:16
Sécurité : la Black Hat annule une conférence sur la Chine
Alors que la conférence a dévoilé son programme, un grain de sable est venu se nicher dans les rouages du rendez-vous de la sécurité informatique. La prochaine conférence Black Hat à Las Vegas, du 24 au 28 juillet, se fera sans l'intervention d'un expert de Taïwan. Ce dernier devait évoquer « La décennie du hacking sous la tutelle de l'Etat chinois ». Visiblement le sujet a déplu.

La présentation de Wayne Huang, Directeur technologique d'Armorize Technologies, un éditeur taïwanais de sécurité a été annulée pour des raisons politiques. Ce responsable comptait sur ce rendez-vous pour montrer du doigt les méthodes du régime chinois en matière d'attaques sur les systèmes informatiques.

Pour des raisons politiques et diplomatiques, sa société a donc décidé de changer le thème de sa présentation. Selon le site anglais eWeekeurope, il évoquera un outil open source utile pour mener des attaques informatiques... Regrettable même si ce musellement n'est pas nouveau dans le cercle de la sécurité.

Déjà, le spécialiste en sécurité Barnaby Jack avait, l'an dernier, tenté de prononcer un discours sur les failles des distributeurs bancaires, mais son employeur d'alors, Juniper Networks, lui avait sommé de se retirer… Si le « sujet chinois » est considéré comme trop polémique, Barnaby Jack devrait tenir, lui, sa conférence.

A lire également

Alors que la conférence a dévoilé son programme, un grain de sable est venu se nicher dans les rouages du rendez-vous de la sécurité informatique. La prochaine conférence Black Hat à Las Vegas, du 24 au 28 juillet, se fera sans l'intervention d'un expert de Taïwan. Ce dernier devait évoquer « La décennie du hacking sous la tutelle de l'Etat chinois ». Visiblement le sujet a déplu.

La présentation de Wayne Huang, Directeur technologique d'Armorize Technologies, un éditeur taïwanais de sécurité a été annulée pour des raisons politiques. Ce responsable comptait sur ce rendez-vous pour montrer du doigt les méthodes du régime chinois en matière d'attaques sur les systèmes informatiques.

Pour des raisons politiques et diplomatiques, sa société a donc décidé de changer le thème de sa présentation. Selon le site anglais eWeekeurope, il évoquera un outil open source utile pour mener des attaques informatiques... Regrettable même si ce musellement n'est pas nouveau dans le cercle de la sécurité.

Déjà, le spécialiste en sécurité Barnaby Jack avait, l'an dernier, tenté de prononcer un discours sur les failles des distributeurs bancaires, mais son employeur d'alors, Juniper Networks, lui avait sommé de se retirer… Si le « sujet chinois » est considéré comme trop polémique, Barnaby Jack devrait tenir, lui, sa conférence.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours