Google Editions : une librairie numérique cet été

le 05/05/2010 à 22:33
Google Editions : une librairie numérique cet été
Nous en parlions au mois d'octobre dernier, Google Books, la bibliothèque numérique, devrait bientôt se transformer en place de marché de livres numériques. Le Wall Street Journal rapporte que cette initiative, baptisée Google Editions, devrait finalement voir le jour fin juin ou début juillet.

Contrairement à Apple ou Amazon, Google devrait rendre ces e-books disponibles sur plusieurs appareils et donc parier sur une stratégie d'ouverture. C'est ainsi que le lecteur sera en mesure de lire une oeuvre directement depuis un navigateur Internet, probablement via un service web optimisé. Google n'exclut cependant pas de développer quelques logiciels propres à certains terminaux (iPhone, iPad...). Evan Schnittman, vice-président du développement économique d'Oxford University Press, déclare ainsi : "en tant qu'éditeur, j'apprécie le fait de ne pas avoir à me soucier du terminal utilisé par le lecteur. Il s'agit d'un produit électronique accessible par tous les consommateurs possédant un compte Google".

De plus, l'éditeur pourra figurer au sein du moteur de recherche dédié de Google et commercialiser ses oeuvres directement sur son propre site Internet. Amanda Edmonds, la directrice des partenariats stratégiques du moteur de recherche américain citée par Livreshebdo.fr, affirmait que Google devrait prélever une commission de 37% sur chacune de ces ventes.

Lors d'une récente conférence à New York, Chris Palma, responsable du développement et des partenariats stratégiques, expliquait que la société s'interrogeait encore sur la détermination du prix d'une oeuvre. En effet, pour l'heure, nul ne sait si c'est Google ou l'éditeur qui décidera du prix de vente de ces oeuvres.

A lire également

Initialement prévue pour cet été, la librairie numérique de Google baptisée Google Editions pourrait finalement être lancée aux USA d'ici à fin décembre. Une information dévoilée par le Wall Street Journal, qui rapporte des propos tenus par Scott Dougall, le directeur de la gestion des produits de la firme de Moutain View.

"En raison de la complexité de ce projet, nous ne voulions pas sortir quelque chose qui n'avait pas été approfondi" a expliqué ce dernier pour justifier le retard pris par ce nouveau service. Il faut dire que l'ambition dudit projet est conséquente, puisque Google compte bouleverser la tendance en proposant un service accessible depuis n'importe quel terminal connecté à Internet, en passant par Google ou d'autres vendeurs partenaires permettant de lier les e-book a achetés au compte Google de l'utilisateur. Ce dernier pourra ensuite accéder à ses livres électroniques depuis un navigateur Web sur un ordinateur, un téléphone ou une tablette : en ne se liant pas à un dispositif spécifique, Google Editions ouvre le champ de ses perspectives, ce qui peut s'avérer être un intéressant avantage.

Un modèle bien différent de celui proposé par la concurrence, comme Amazon et son Kindle, au fonctionnement propriétaire. Le site d'e-commerce de Jeff Bezos aurait, selon le WLS, la main sur 65% du marché actuel, et se placerait donc ainsi comme le principal concurrent de Google Editions.

Même si l'arrivée d'un nouveau service axé autour du livre numérique chez Google semble se préciser fortement, de nombreux mystères subsistent à l'heure actuelle concernant son fonctionnement, les partenariats effectués et son modèle économique. Selon l'association des libraires américains, plus de 200 libraires indépendants pourrait collaborer avec Google Editions à son lancement, mais rien n'est confirmé à l'heure actuelle. Les petits acteurs du marché semblent néanmoins enthousiastes vis-à-vis de l'arrivée de la plateforme : "Google va transformer chaque page Internet qui parle d'un livre en un endroit où vous pouvez acheter ce livre" commente ainsi un libraire indépendant de Naperville, dans l'Illinois.

Scott Dougall a également indiqué que le service devrait arriver à l'étranger durant "le premier trimestre de l'année prochaine", sans néanmoins préciser quels pays seraient concernés. A l'heure où un grand nombre de librairies en ligne sortent leurs propres liseuses numériques, Google pourrait bien, une fois encore, changer la donne dans un domaine où la concurrence est déjà rude.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours