Chine : Baidu grignote des parts de marché à Google

le 29/04/2010 à 20:18
Chine : Baidu grignote des parts de marché à Google
Depuis le retrait de Google de Chine, le moteur de recherche Baidu connaît une embellie. Le premier moteur chinois confirme jouer des coudes avec son rival américain, à en croire les derniers résultats financiers. Pour preuve, les revenus de la compagnie ont augmenté de 59,6% pour le premier trimestre fiscal.

La compagnie chinoise est désormais estimée à 189,6 millions de dollars. Un bon résultat auquel même les spécialistes de la finance et de la Bourse ne semblaient pas s'attendre depuis l'introduction de l'action Baidu en janvier 2009. Il faut peut-être chercher les causes de cet essor dans le départ de Google.

Pourtant, à en croire les porte-paroles de Baidu, « la semi-sortie de Google a eu un effet mais elle reste marginale. Il faut bien comprendre que le marché chinois des moteurs de recherche en est à un âge encore jeune mais que nous sommes les artisans de notre propre réussite ». Du coup, certains bureaux d'analyses commencent à éditer des chiffres.

A en croire Analysys International, une société chinoise de mesure des parts de marché, Baidu est légèrement devant Google avec respectivement 26,6 % et 23,6 % de parts de marché. Pour sa part, le géant américain, malgré les récentes tentatives de piratage de comptes Gmail et son départ vers Hong-Kong, explique qu'il continue à « opérer en Chine et réaliser de nouvelles ventes ». Dans l'Empire du Milieu, la guerre des moteurs existe donc bel et bien.

A lire également

Le fait que le moteur de recherche Baidu domine le net chinois dans sa catégorie ne semble pas décourager le gouvernement du pays de se lancer, à son tour, à la conquête de la recherche sur le Web : ce dernier a annoncé en fin de semaine dernière qu'il allait lancer un moteur de recherche avec l'opérateur d'Etat China Mobile, et l'agence de presse d'Etat Chine Nouvelle (Xinhua).

La volonté non-dissimulée du gouvernement chinois est bel et bien de concurrencer les deux acteurs majeurs de la recherche en Chine, le déjà nommé Baidu (qui possède 70% de parts de marché) et Google (24%). Ce nouveau moteur de recherche devrait s'appuyer sur les 554 millions d'abonnés que compte l'opérateur téléphonique China Mobile, ainsi que sur la puissance médiatique de l'agence de presse Xinhua.

Pour le moment, le gouvernement du pays n'a rien laissé filtrer concernant la date de lancement du projet, ainsi que son nom. Reste que beaucoup voient dans cette démarche la volonté des dirigeants chinois de contrôler les recherches effectuées sur le Web local, chose qui est, en réalité, déjà d'actualité si l'on se remémore les déboires de Google, Foursquare ou encore Twitter dans le pays. Rappelons enfin qu'à l'heure actuelle, la Chine compte 420 millions d'internautes.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours