Extensions Firefox : un premier SDK pour Jetpack

le 10/03/2010 à 17:06
Extensions Firefox : un premier SDK pour Jetpack
Si Firefox fut premièrement connu pour son système d'extension, c'est également ce dernier qui a fait fuir plus d'un internaute fatigué de devoir jongler avec les éternels soucis d'incompatibilité à chaque nouvelle mouture du navigateur. Pour remédier à ce problème, en mai dernier Mozilla a présenté Jetpack qui se traduit par une refonte complète du gestionnaire d'add-ons. Hier, la fondation a annoncé la première version du kit de développement.

Contrairement aux extensions traditionnelles, ces plugins sont écrits en HTML, JavaScript et CSS. Cela facilite le développement tout en assurant une compatibilité avec les versions ultérieures du navigateur. Ce SDK contient l'environnement de développement intégré FlightDeck permettant notamment de travailler de manière collaborative sur les extensions ainsi qu'une documentation sur la syntaxe à utiliser.

Les développeurs intéressés peuvent retrouver de plus amples informations sur le blog officiel de Mozilla Labs. Selon la feuille de route de Firefox, l'intégration de Jetpack est prévue pour la version 4.0 du navigateur qui devrait voir le jour dans le courant du second semestre.

A lire également

Nous savions déjà que les principaux navigateurs du marché avaient tendance à s'inspirer les uns des autres. Tout le monde semble jouer le jeu pour nous concocter le meilleur logiciel. En revanche, il y a des fois où la frontière entre l'inspiration et le plagiat reste beaucoup trop floue. C'est ainsi que les graphistes de la firme canadienne MetaLabs accusent les développeurs de la fondation Mozilla d'avoir tout bonnement volé leur travail.

Cette semaine nous vous parlions du premier SDK pour JetPack. Ce dernier embarque notamment l'environnement de développement FlightDeck permettant d'écrire des extensions pour Firefox en HTML, JavaScript et CSS. C'est précisément FlightDeck qui est au coeur de cette polémique. Dans un billet ironiquement intitulé  MetaLab passe à l'open source ? , le développeur web Andrew Wilkinson explique que Mozilla ne s'est pas seulement inspiré du design de son site Internet mais a tout simplement récupéré les images pour les intégrer à l'interface de FlightDeck. Avant les faits, au mois de décembre, MetaLabs aurait même contacté les développeurs en envoyant un devis pour créer l'interface de FlightDeck. Ce dernier fut rejeté par la fondation.

L'agence Metalabs fut notamment choisie pour dessiner les interfaces graphiques de Songbird, du site Internet de l'université de Harvard ou celle de MTV. L'équipe de M. Wilkinson a également contribué au développement d'une dizaine d'applications iPhone. Sur le blog de Mozilla Labs, le développeur Chris Beard publie ses excuses en expliquant : « bien que nos projets pour l'interface graphique n'incluent pas ces éléments, nous avons intégré les premiers concepts par mégarde dans notre billet et notre vidéo de présentation ». Depuis les images de ces concepts ont été retirés du site.

Ce n'est pas la première fois que l'on observe ce genre de pratique. Au mois de décembre la start-up Plurk avait accusé Microsoft China d'avoir volé son interface pour l'embarquer au sein d'un service baptisé MSN Club.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours