Sans pantalon sur Google Street View, il porte plainte

le 12/02/2010 à 23:44
Sans pantalon sur Google Street View, il porte plainte
Assis sur sa balancelle dans un jardin qu'on imagine aisément reconnaissable pour des voisins, il a le pantalon sur les chevilles. Estimant que cette posture, au demeurant peu gratifiante, constituait une atteinte à sa vie privée, le Finlandais que l'on voit sur la capture d'écran ci-dessous vient de déposer plainte à l'encontre de Google pour son service "Street View". La police de la petite bourgade de Raahe, à 600 Km de la capitale Helsinski, l'a acceptée et va donc maintenant mener l'enquête.

Première du genre en Finlande, où le service Street View vient tout juste d'être lancé, l'enquête s'attachera à déterminer si Google a violé la loi en pratiquant une forme de vidéosurveillance non autorisée, et s'il a enfreint les règles de protection de la vie privée en mettant ces images en ligne. En attendant, le moteur de recherche a supprimé les images litigieuses de son service, fort heureusement capturées par The Register.

A lire également

Aussi controversée soit-elle, Google Street View n'en est pas moins une application riche en situations totalement insolites et décalées : on se souvient par exemple de cette femme apparaissant plus de 43 fois dans son village photographié, de l'homme sans pantalon qui porte plainte, ou encore de la caméra de la Google Car qui n'apprécie pas de passer sous les ponts trop bas.

Ces derniers jours, une nouvelle bizarrerie a fait son apparition sur le service : en explorant leur ville sur Street View, les habitants de Worcester au Royaume-Uni ont eu la surprise de découvrir un corps inanimé sur le bord de la route.

Une image qui a étonné et choqué plus d'un riverain : ces derniers ont alors alerté Google et les médias locaux qui ont mené leur enquête. C'est le Dailymail qui dévoile aujourd'hui le fond de l'histoire, qui s'avère heureusement bien moins glauque qu'il n'y paraît puisqu'il s'agissait en fait d'une fillette, du nom d'Azura Beebeejaun, qui jouait avec ses amis du quartier.

« Je ne connaissais pas la voiture de Google. Je suis tombée par terre en jouant avec un ami et j'ai pensé qu'il serait amusant de faire la morte » a-t-elle déclaré au quotidien anglais. Un jeu qui s'est déroulé pile au moment du passage de la voiture dans le quartier, en mars dernier.

Qu'on se rassure, donc, si la Google Car n'a aucun scrupule à écraser Bambi sur le bord d'un sous-bois, elle n'a pas encore fauché d'enfants : reste que les images en question sont toujours disponibles dans Street View, et que la scène porte vraiment à confusion !Agrandir le plan

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours