Apple : bientôt le service iTunes.com ?

le 21/01/2010 à 19:45
Apple : bientôt le service iTunes.com ?
Au début du mois de décembre, Apple avait confirmé le rachat du service de musique en ligne Lala.com. Selon le Wall Street journal, Apple pourrait en profiter pour étendre dès cette année sa stratégie sur Internet et proposer un service de musique aux côtés d'iWork Online et de Me.com.

Outre une offre payante de lecture en streaming et une boutique de téléchargement Lala.com permet à ses membres (américains) de numériser le contenu de leurs CD et d'héberger leur musique en ligne. L'utilisateur peut également créer une liste de lecture pour laquelle il devra payer 10 centimes par titre et bénéficier ainsi d'une écoute à volonté depuis le site Internet.

Le Wall Street Journal rapporte : "selon des personnes informées, Apple est également en train de moderniser son service de musique iTunes en créant une version hébergée qui pourrait voir le jour dès le mois de juin. Baptisé iTunes.com le service permettrait aux clients d'acheter de la musique sans passer par le logiciel iTunes dédié ou par l'iPhone".

Reste à savoir si ces informations se confirmeront lors du sommet WWDC 2010 à la fin du mois de juin prochain. Une telle initiative permettrait à Apple d'étendre la fonction de partage local implémenté sur iTunes 9 pour proposer une synchronisation par Internet de sa bibliothèque sur l'ensemble de ses machines. Comme le souligne Techcrunch, cela faciliterait également l'intégration de modules de "paiement en un clic" proposé par les partenaires d'Apple. Enfin, l'on imagine qu'iTunes.com serait intégré à l'offre MobileMe.

A lire également

Avec son système d'exploitation Ubuntu, la société Canonical entend bien proposer une solution facile de prise en main mais surtout une alternative à Windows et Mac OS X. Pour ce faire, la firme de Mark Shuttleworth implémente peu à peu diverses fonctionnalités qui inscrivent d'emblée Ubuntu au coeur des nouvelles tendances. Les dernières rumeurs pointent vers un concurrent d'iTunes.

Canonical mise sur l'intégration des services web directement au sein du système. Interrogé par nos soins au mois d'avril, Gerry Carr, le directeur du département marketing, déclarait : "nous sommes actuellement en train de tester une série d'applications web pour les utilisateurs d'Ubuntu, lesquelles communiqueront avec les applications locales.". Quelques semaines plus tard, Canonical annonçait la disponibilité d'Ubuntu One, une solution de sauvegarde sur Internet à mi-chemin entre l'iDisk d'Apple et l'utilitaire multi-plateforme DropBox. Cette offre s'accompagne d'ailleurs d'une solution payante par échéances mensuelles, une nouvelle forme de revenus pour la société.

Toujours dans les dernières tendances, Canonical prépare également sa logithèque baptisée Ubuntu Software Store. Cette dernière devrait, à terme, regrouper l'ensemble des fonctionnalités des différents gestionnaires de paquets, de l'outil de mise à jour à Synaptic en passant par l'assistant d'installation des .deb Gdebi à l'utilitaire de nettoyage Computer Janitor. En plus d'un catalogue de logiciels, l'utilisateur devrait également pouvoir retrouver différentes informations directement synchronisées depuis le répertoire de téléchargement Launchpad.

Le site Internet spécialisé workswithu.com rappelle pour sa part que le PDG de Canonical a suggéré à plusieurs reprises que la firme pourrait s'orienter vers un modèle similaire à l'iTunes Store d'Apple ou Amazon. D'après les projets en cours de réalisation pour la prochaine mouture du système d'exploitation (Lucid Lynx), nous retrouvons d'ailleurs une page dédiée à la mise en oeuvre de ce prochain service baptisé Ubuntu One Music Store. A l'image du logiciel d'Apple, cette boutique serait directement intégrée au sein des logiciels multimédia Rhythmbox et Banshee et accessible via leur navigateur embarqué. Le wiki officiel précise ainsi qu'un simple lien pourrait être placé dans la barre latérale gauche du logiciel afin d'accéder rapidement au catalogue chargé au sein même du lecteur.

Reste à connaître la feuille de route exacte de cet Ubuntu One Music Store, et surtout le catalogue qui sera proposé aux utilisateurs. Pour Canonical il pourrait en tout cas s'agir d'une nouvelle forme de revenus bien plus lucrative que le stockage en ligne.
Ping, le réseau social musical intégré à iTunes et révélé lors de la dernière Keynote d'Apple vient de s'enrichir d'une connectivité avec Twitter.

Une fois les compte Ping et Twitter liés, "lorsque vous Postez, Aimez, Critiquez ou donnez à vos amis les raisons d'un achat sur Ping, cette activité sera aussi tweetée à vos abonnés sur Twitter avec des extraits de chansons et des liens pour acheter ou télécharger la musique sur iTunes." explique le blog de Twitter. Une façon pour l'utilisateur des services d'informer sa communauté de ses goûts musicaux, et un moyen, pour iTunes, de diffuser des liens commerciaux vers les titres commentés. Il est également possible de découvrir si parmi ses contacts Twitter se cachent des adeptes de Ping.

Une nouvelle fonctionnalité qui pourrait être prochainement complétée par un service de raccourcissement d'URL, à en croire la découverte faite hier par un lecteur de MacRumors : ce dernier a découvert que le domaine itun.es avait été acheté par Apple il y a déjà un certain temps décembre 2006 pour être précis. La nouvelle connectivité d'iTunes avec Twitter par l'intermédiaire de Ping pourrait se révéler être l'occasion d'inaugurer ce nouveau domaine, les URL shortener étant particulièrement répandus dans le monde de Twitter. Une rumeur de plus concernant Apple, en somme.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours