Firefox 3.6 : une meilleure gestion des extensions

le 18/11/2009 à 18:16
Firefox 3.6 : une meilleure gestion des extensions
Sur le blog officiel de Mozilla Developer, Johnathan Nightingale, responsable du département Human Shield chez Mozilla annonce un changement concernant l'intégration des extensions. En effet, il explique que si ce sont précisément les add-ons qui ont popularisé le navigateur, certains ajoutent directement leur code au sein du dossier Components de l'application, c'est-à-dire précisément là où se trouve le code même du navigateur.

Le placement de ces extensions au sein du dossier Components présente plusieurs problèmes. D'une part, ces dernières "ne sont pas visibles par l'utilisateur, c'est-à-dire qu'il ne pourra pas les contrôler au travers du gestionnaire" par exemple pour les désactiver en cas de problème. Par ailleurs lorsque le navigateur est mis à jour, ce dernier vérifie au démarrage la compatibilité des extensions installées, or, les plugins placés au sein du dossier Components n'étant pas visibles au sein du gestionnaire, l'application ne sera pas en mesure de les bloquer. Ce scénario entraine parfois différents problèmes tel qu'un plantage immédiat. Pour cette raison Mozilla oblige désormais une installation standard et refuse le droit d'écriture sur le dossier Components

M. Nightingale ajoute : "si vous êtes un utilisateur, cette initiative devrait être 100% positive. Vous n'avez pas besoin de changer quoique ce soit, vos extensions régulières devraient fonctionner normalement, vous constaterez simplement moins de plantages et moins de bugs étranges". Mozilla encourage également la communauté à avertir les utilisateurs n'ayant pas pris note de ce changement. Mozilla a mis à disposition auprès des développeurs une page expliquant la procédure à suivre pour modifier leurs extensions.

A lire également

La prochaine mouture du navigateur de Mozilla arrive à grands pas. Après une quatrième bêta de Firefox 3.6 publiée la semaine dernière, la version finale est attendue pour la fin de l'année. Outre une prise en charge du HTML 5 plus poussée, Firefox 3.6 a été optimisé tant au niveau du démarrage que du moteur JavaScript et embarque plusieurs nouvelles fonctionnalités. Clubic s'est entretenu avec Mike Beltzner, directeur du développement du navigateur.

Avec Firefox 3.5, Mozilla a introduit la prise en charge des balises < audio > et < video >. Y a t-il de nouvelles fonctionnalités du HTML 5 introduites au sein de Firefox 3.6 ?

Mike Beltzner : Le HTML 5 est un standard en cours de développement. Nous avons effectivement introduit de nouvelles fonctionnalités ainsi que des propriétés du CSS3. Nous avons par exemple intégré l'interface de programmation pour la gestion des fichiers locaux. Cela offre une meilleure interaction entre le service web et l'explorateur de fichiers. En ce qui concerne la balise < video > nous avons ajouté la fonction poster frame permettant à l'utilisateur de choisir une image qui sera présentée avant la lecture de la vidéo. Il n'y a pas que des fonctionnalités du HTML 5, nous avons également intégré des aspects du DOM. Vous pouvez retrouver une liste complète ici.

Est-il possible de travailler en mode déconnecté grâce à la prise en charge du HTML 5 avec Firefox 3.6 ?

MB : Il s'agit d'une technologie baptisée Global Storage via laquelle une application web se déclare compatible avec un mode d'accès deconnecté et, dans certains cas, offre la possibilité de stocker une base de données. Nous travaillons actuellement sur cette technologie avec la communauté des développeurs.

La version 3.6 de Firefox sait tirer parti de l'accéléromètre embarqué sur certains ordinateurs portables. Hormis pour certains jeux, quel en est le véritable intérêt ?

MB : Il est vrai nous avions évoqué l'usage pour le jeu vidéo. Certains tentent de transformer le web en une véritable plateforme de jeux. Chez Mozilla nous voulons optimiser le web et les technologies que nous utilisons sont basées sur des standards. En ce sens, elles peuvent être implémentées au sein d'autres navigateurs, qu'ils soient installés sur un PC ou un appareil mobile. Sur le prochain N900 de Nokia par exemple Firefox saura prendre en charge l'accéléromètre.

Donc finalement le véritable intérêt est principalement du côté des smartphones ?

MB : Non pas forcément. Lorsque nous avons introduit la géolocalisation, les usages ont été au-delà des téléphones mobiles.

Quels ont été les récent travaux effectués sur le moteur JavaScript TraceMonkey ?

MB : Nous avons opéré deux types de travaux. D'une part la technologie de TraceMonkey a été portée sur mobile. Plusieurs personnes l'ont essayé sur le N900 et ont été très impressionnées par ses capacités. Par ailleurs nous avons affiné TraceMonkey afin qu'il se révèle plus performant pour un usage de tous les jours. Aujourd'hui au travers de plusieurs tests, il apparaît que le moteur JavaScript de Firefox 3.6 est 20% plus rapide qu'au sein de Firefox 3.5. Cependant cela ne reflète pas pour autant les performances réelles observées par les utilisateurs dans leur surf quotidien.

De quelle manière avez-vous procédé ?

MB : Nous avons dressé une liste de certains usages récurrents et avons identifié ceux pour lesquels TraceMonkey pouvait être amélioré. Nous voulons que les internautes sentent vraiment la différence.

Le nouveau gestionnaire d'extensions JetPack et l'outil Personna utilisent tous deux des technologies web. A terme, remplaceront-ils le gestionnaire de thèmes et d'extensions actuels

MB : Pour l'instant, nous n'avons pas prévu d'abandonner les systèmes actuels. Cependant, il est vrai que ces derniers posent problème notamment en ce qui concerne leur compatibilité après une mise à jour du navigateur. JetPack est plus facile et ne nécessite pas de redémarrage. Par ailleurs les utilisateurs peuvent facilement modifier une extension installée afin qu'elle réponde plus précisément à leurs besoins.

Allez-vous mettre en place un système de migration pour les extensions actuelles ?

MB : Nous travaillons déjà avec les développeurs des extensions les plus populaires afin de les aider et d'obtenir leurs retours concernant l'utilisation de JetPack.

Y a t-il des fonctionnalités initialement prévues pour Firefox 3.6 qui ont été repoussées à la version suivante ?

MB : Non je crois que toutes les fonctionnalités prévues ont été intégrées. Nous avions beaucoup de projets pour Firefox 3.1 et donc avions décidé de repousser puis de renommer cette version en 3.5. Firefox 3.6 sort tout juste 6 mois plus tard.

C'est-à-dire ?

MB : Nous n'avons pas de date précise à annoncer mais je peux vous dire que la première Release Candidate est prévue pour dans deux semaines. Nous espérons que tout sera fini avant Noël mais si nous nous approchons trop des fêtes de fin d'année alors il est possible que nous repoussions la sortie de la version finale.

Concernant Firefox 3.7, pouvez-vous nous dire deux mots au sujet de la barre des onglets replacée en haut de la barre d'adresse ?

MB : Nous ne sommes pas encore totalement sûrs de savoir si nous devons placer cette barre en haut par défaut, même si d'après nos projets l'utilisateur devrait être en mesure de pouvoir la replacer dessous la barre d'adresse. Cette nouvelle disposition offre plus d'espace pour la lecture d'une page web. Cependant, il ne s'agit pas d'une fonctionnalité demandée par l'ensemble de nos utilisateurs, juste quelqu'uns d'entre eux. Le problème qui se pose actuellement c'est que les internautes ne sont pas habitués à cette disposition.

Je vous remercie.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours