Une version stable pour Google Chrome 3.0

le 16/09/2009 à 22:22
Une version stable pour Google Chrome 3.0
A peine plus d'un an après son lancement, le navigateur Google Chrome passe officiellement en version 3.0. La firme de mountain View annonce que pour cette nouvelle mouture 51 développeurs ont rassemblés leurs efforts, lesquels ont publié 21 bêtas, 15 mises à jours stables et corrigé précisément 3505 bugs.

En comparaison à la première bêta du logiciel, Chrome 3.0 afficherait des performances JavaScript 150% plus rapides ; une optimisation estimée à +25% par rapport à Chrome 2.0. Au fil des mois, la page d'accueil a subi quelques modifications, par exemple pour laisser l'utilisateur ré-ajuster les vignettes, les remplacer par une simple liste de liens ou créer ses propres raccourcis.

Chrome 3.0 embarque de nouvelles technologies du HTML 5 notamment la balise permettant l'ajout d'un clip vidéo au sein d'une page web et sa lecture sans nécessiter de plugin particulier. Les ingénieurs ont d'ailleurs mis au point un site via lequel il est possible de tester d'autres fonctionnalités du HTML notamment avec la prise en charge des balises et .

Notons finalement que la version 3.0 inclut également la possibilité de personnaliser l'apparence du navigateur avec un système de thèmes. En revanche, aucune information n'a été mentionnée quant à la date de publication des versions stables pour Mac OS X et Linux.

A lire également

Opera Software dévoile aujourd'hui la version finale de son navigateur Internet en version 10.50 pour Windows. Toujours plus rapide le logiciel dispose d'un nouveau moteur JavaScript et affiche une meilleure intégration à Windows 7.

Pour cette nouvelle mouture Opera s'est refait une beauté ; chacune des options ont été rassemblées au sein d'un même menu déroulant. Les développeurs ont en effet repensé l'ergonomie afin d'octroyer plus de place au contenu de la page web en cours de lecture.

Carakan, tel est le nom du nouveau moteur Javascript embarqué à Opera 10.50 et qui remplace donc Futhark. Opera certifie une fois de plus qu'il s'agit du navigateur le plus rapide que la société ait jamais concocté. D'ailleurs au travers de nos tests sur la version bêta, les performances se sont révélées supérieures à celles de Google Chrome, que ce soit dans sa version stable 4.0 ou la bêta 5.0, et presque 10 fois supérieures à Opera 10.10 ! Le navigateur fait également des progrès au niveau de la prise en charge du HTML5 et du CSS3, notamment la balise ,

Opera 10.50 intègre un mode de navigation privée, lequel peut-être activé pour un onglet spécifique ou une fenêtre séparée. Si Firefox 3.6 devait initialement afficher une meilleure intégration à Windows 7 c'est finalement Opera qui emboite le pas à Internet Explorer. Chacun des onglets ouverts pourront être visualisés dans les Jump Lists de la barre des tâches du système d'exploitation. Notons enfin que tous les raccourcis du Speed Dial seront directement intégrés au menu de démarrage lorsque le logiciel est ouvert.

Sans plus de précision, Opera software précise que les versions pour Mac OS X et Linux devraient prochainement être disponibles. Retrouvez de plus amples informations sur site d'Opera Software.
L'étau se resserre sur Microsoft. Malgré la sortie de sa version 8 en mars dernier, Internet Explorer n'a pas renversé la tendance du marché des navigateurs en Europe et continue de perdre du terrain.

Selon le dernier baromètre AT Internet, IE8 s'octroie désormais 62% de parts de marché (-2,6 points) contre 28,4% pour Mozilla (+0,6), 4,3% pour Safari (+1), 2,8% pour Google Chrome (+1,4) et 2,2% pour Opera (stable).

"Le bilan des six derniers mois n'est toujours pas en faveur d'Internet Explorer (...). En Hongrie et Slovaquie, Mozilla lui vole même la vedette en s'octroyant la place de leader des navigateurs sur septembre 2009." expliquent les auteurs de l'étude.

Principal challenger de Microsoft, Mozilla n'est toutefois pas le principal bénéficiaire du déclin d'IE8 puisque c'est Google Chrome, dont la part de marché double, qui affiche la plus belle progression.

Une part de marché qui pourrait encore progresser avec l'arrivée de Google Chrome sous Mac et surtout le lancement du système d'exploitation Chrome OS, faisant la part belle au navigateur, et que Google annonce dès l'année prochaine.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours