YouTube pourrait proposer la location de films

le 03/09/2009 à 23:04
YouTube pourrait proposer la location de films
Concurrent du français Dailymotion, YouTube aurait engagé des négociations avec des studios dans le but de proposer à la location les films de leur catalogue, rapporte le Wall Street Journal. YouTube aurait engagé des pourparlers avec Lionsgate Entertainment, Sony et Warner Brothers pour obtenir l'autorisation de diffuser en streaming des longs métrages récents, la plateforme proposant d'ores et l'accès gratuits à des classiques.

Si un accord était conclu, la plateforme vidéo détenue par Google entrerait en compétition avec des acteurs comme Apple, Amazon et Netflix. Rien n'est encore signé. Aujourd'hui, YouTube génère une audience considérable en proposant l'accès à un large portefeuille de vidéos chargées (upload) par des amateurs et par des producteurs professionnels. Le site réalise la majorité des ses revenus par le biais de la publicité et de partenariats avec des entreprises.

Interrogé mercredi par le quotidien financier, un porte-parole de YouTube a déclaré : « bien que nous ne commentions pas les rumeurs et spéculations, nous espérons développer à la fois nos relations avec les grands studios de cinéma ainsi que la sélection et le type de vidéos que nous offrons à notre communauté. »

A lire également

En début de mois, le blog MediaMemo du Wall Street Journal rapportait que Google était en discussion avec différents studios d'Hollywood afin de mettre en place un nouveau modèle de souscription. C'est ainsi que YouTube pourrait bientôt proposer la diffusion d'épisodes de séries télévisées sans publicité le jour même de leur premier passage à l'écran.

David Eun, vice-président du contenu, explique à Reuters que la diffusion d'épisodes de séries télévisées ne sera pas disponible sur YouTube avec le modèle publicitaire actuel. "Nous faisons des prospections intéressantes sur les contenus de plus longue durée", en précisant : "tous les contenus ne nous sont pas accessibles avec notre modèle publicitaire actuel".

Parmi les différents modèles envisagés par YouTube nous retrouvons les forfaits mensuels tels que ceux proposés par les câblo-opérateurs. C'est d'ailleurs la solution qu'Apple serait en passe de choisir pour de nouvelles offres sur iTunes outre-Atlantique. YouTube aurait également approché les studios Lions Gate Entertainment, Sony Pictures et la Warner Bros concernant la location de films à l'unité et donc par micro-paiements.

Google souhaite cependant redoubler ses efforts sur la publicité, une option notamment suivie par le portail américain Hulu détenu par NBC, News Corp et Walt Disney. Aujourd'hui Hulu est le second site vidéo le plus populaire aux Etats-Unis mais surtout celui qui reste le plus prometteur en terme de rentabilité devant YouTube.
Depuis la fin de la semaine dernière, Youtube propose à destination des internautes une sélection de films à visionner gratuitement depuis sa plateforme : une option accessible depuis la France, même si le catalogue de films ne propose aucune réalisation française et aucun sous-titres de circonstance.

S'il ne faut pas s'attendre à une collection de blockbusters proposés gracieusement par le service, on trouve tout de même dans cette sélection de 400 films quelques classiques, parmi lesquels Metropolis de Frizt Lang, La Nuit des morts-vivants de George Romero, Blackmail d'Alfred Hitchcock Sans compter la sélection de films Bollywoodien et une bonne partie de la filmographique de Jackie Chan : autant dire qu'il y en a pour tous les goûts !

A cette nouvelle fonction proposée par Google s'ajoute une autre information relayée cette week-end par le Financial Times : le géant de Mountain View sera en effet en train de négocier "avec de grands studios hollywoodiens pour lancer un service de vidéo payante à la carte d'ici à la fin de 2010" explique le journal.

Le but de Google serait donc de proposer des films plus récents sur Youtube, mais en faisant cette fois-ci payer l'internaute. Selon le Financial Times, les négociations dureraient depuis plusieurs mois mais seraient en train de s'accélérer en raison de la "concurrence qui s'intensifie". Apple pourrait en effet dévoiler son iTV mercredi prochain, tandis que Netflix et Hulu, deux services de VOD américains, se veulent de plus en plus présents sur le marché d'outre-Atlantique.

D'ici à la fin de l'année, Youtube pourrait donc se lancer dans la VOD et se poser en concurrent direct de tous ces acteurs déjà bien installés. Une révélation pas si étonnante que cela puisqu'en avril dernier, Youtube avait discrètement testé une fonction de location de vidéo sur sa plateforme pendant quelques jours, avant de la retirer aussi sec sans aucune explication.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours