Opera 10 disponible en version finale

le 01/09/2009 à 23:52
Opera 10 disponible en version finale
Comme annoncé la semaine dernière avec la sortie de la Release Candidate, le navigateur Opera sort aujourd'hui dans sa version 10.0 finale. Récemment au centre de la polémique concernant l'intégration d'Internet Explorer dans les versions européennes de Windows 7, le navigateur nordique se dote de plusieurs nouveautés, à commencer par une nouvelle interface. Celle ci a été créée par Jon Hicks, un designer notamment connu pour avoir participé activement à Camino sur Mac OS X et dessiné l'icône de Mozilla Firefox. L'interface d'Opera 10 se veut plus sobre que celle de son prédecesseur mais dispose surtout d'une fonctionnalité originale : la possibilité d'étendre la barre d'onglets pour les transformer en vignettes de prévisualisation. Toujours au rang cosmétique, on notera que le champ de recherche devient redimensionnable et que le "Speed Dial" peut désormais être personnalisé (nombre de vignettes affichées, application d'un thème).

Sur un plan plus technique, Opera 10 introduit une nouvelle fonctionnalité de compression, Turbo, qui permet d'accélérer le chargement des pages sur les connexions à faible débit. Le moteur de rendu du navigateur, Presto, voit également ses performances revues à la hausse, et bénéficie d'améliorations dans la prise en charge des standards du web. On notera enfin quelques nouveautés dans l'intégration du navigateur avec des services web, et notamment des webmails ou des lecteurs de flux RSS en ligne.

A lire également

Disponible en version finale depuis le 1er septembre dernier, le navigateur Opera 10 aurait été téléchargé 10 millions de fois ces derniers jours ; un record selon son éditeur norvégien. Aujourd'hui l'on dénombrerait 40 millions d'« utilisateurs actifs » de la version classique d'Opera et plus de 20 millions de mobinautes sur Opera Mini (février 2009). A titre de comparaison le navigateur Firefox, qui affiche une part de marché dix fois supérieure à celle d'Opera, avait enregistré 5 millions de téléchargements en 24 heures à la sortie de Firefox 3.5 au mois de juin.

Dans un communiqué, Jon von Tetzchner, le PDG d'Opera Software, explique : "bien que nous ayons toujours augmenté notre taux de téléchargement à chaque lancement d'une nouvelle version, Opera 10 a battu tous nos records". Outre une nouvelle interface graphique, Opera 10 embarque la technologie de compression baptisée Turbo permettant une optimisation du chargement des pages web pour les connexions à bas-débit. Toujours plus vite, tel est le crédo des ingénieurs qui affirment que le moteur de rendu Presto, passé en version 2.2, serait jusqu'à 40% plus rapide que la version précédente.
Opera Software dévoile aujourd'hui la version finale de son navigateur Internet en version 10.50 pour Windows. Toujours plus rapide le logiciel dispose d'un nouveau moteur JavaScript et affiche une meilleure intégration à Windows 7.

Pour cette nouvelle mouture Opera s'est refait une beauté ; chacune des options ont été rassemblées au sein d'un même menu déroulant. Les développeurs ont en effet repensé l'ergonomie afin d'octroyer plus de place au contenu de la page web en cours de lecture.

Carakan, tel est le nom du nouveau moteur Javascript embarqué à Opera 10.50 et qui remplace donc Futhark. Opera certifie une fois de plus qu'il s'agit du navigateur le plus rapide que la société ait jamais concocté. D'ailleurs au travers de nos tests sur la version bêta, les performances se sont révélées supérieures à celles de Google Chrome, que ce soit dans sa version stable 4.0 ou la bêta 5.0, et presque 10 fois supérieures à Opera 10.10 ! Le navigateur fait également des progrès au niveau de la prise en charge du HTML5 et du CSS3, notamment la balise ,

Opera 10.50 intègre un mode de navigation privée, lequel peut-être activé pour un onglet spécifique ou une fenêtre séparée. Si Firefox 3.6 devait initialement afficher une meilleure intégration à Windows 7 c'est finalement Opera qui emboite le pas à Internet Explorer. Chacun des onglets ouverts pourront être visualisés dans les Jump Lists de la barre des tâches du système d'exploitation. Notons enfin que tous les raccourcis du Speed Dial seront directement intégrés au menu de démarrage lorsque le logiciel est ouvert.

Sans plus de précision, Opera software précise que les versions pour Mac OS X et Linux devraient prochainement être disponibles. Retrouvez de plus amples informations sur site d'Opera Software.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours