RockMelt, le nouveau navigateur du fondateur de Netscape

le 14/08/2009 à 20:09
RockMelt, le nouveau navigateur du fondateur de Netscape
Du futur Rockmelt, on ne sait pour l'instant pas grand chose, si ce n'est que le projet est soutenu par un certain Marc Andreessen, connu pour avoir participé, il y a quinze ans de cela, à la mise au point de celui qui fut un temps le roi des navigateurs Web, Netscape. Sans aller jusqu'à dévoiler en détail la nature du projet, l'intéressé a confirmé qu'il s'agissait d'un navigateur qui allait tenter de rompre avec la structure habituelle des logiciels du genre pour mieux coller aux tendances du Web aujourd'hui.

« Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire différemment si vous partez de zéro pour construire un nouveau navigateur », aurait commenté Marc Andreessen selon le New York Times, qui le premier s'est fait l'écho de ce projet.

Alors que les Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari et Opera adoptent finalement un mode de fonctionnement similaire, comment révolutionner le monde de la navigation Web ? Difficile, à partir de cette vague remarque, de deviner la direction que prendra Rockmelt, mais on ne peut s'empêcher de penser à des initiatives comme Flock, fork de Firefox qui s'est donné pour objectif d'intégrer le plus étroitement possible les outils d'interaction sociale.

Financé par Marc Andreessen, investisseur en vue dans la Silicon Valley, le projet Rockmelt est confié aux bons soins d'Eric Vishria et Tim Howes, avec qui le cofondateur de Netscape a déjà travaillé chez Opsware, société qu'il a vendue à HP en 2007 pour 1,6 milliard de dollars.

A lire également

Si la recherche de capitaux par un fonds d'investissement n'est pas forcément remarquable en soi, deux facteurs font que celle en cours chez Andreessen Horowitz est à noter. Le premier, c'est le montant de cette recherche, relativement important, puisque ce sont pas moins de 650 millions de dollars que l'entreprise de venture capital souhaiterait investir dans l'innovation technologique. Le second, c'est la personnalité de Marc Andreessen, son fondateur. Car Marc Andreessen est aussi le fondateur de l'ex-Netscape Communications, et donc un pionnier de l'Internet.

Andreessen Horowitz investit principalement dans des entreprises naissantes, très en amont, comme le navigateur social RockMelt, mais s'autorise des opérations plus lourdes, comme l'investissement dans Skype Technologies, une startup bien plus mature. Le nouveau fonds de l'entreprise devrait adopter la même ligne, selon une personne proche de Marc Andreessen, qui refuse d'être identifiée tant que le fonds n'a pas été rendu public.

L'entreprise de venture capital du fondateur de Netscape a été co-fondée l'an dernier avec Ben Horowitz. Il a débuté avec un fonds de 300 millions de dollars, et est parvenu à monter en puissance malgré un climat morose pour la plupart de ses pairs. En effet, une pénurie d'introductions en bourse gonfle actuellement les coffres des capitaux-risqueurs, et les oblige ainsi que les investisseurs institutionnels à se rabattre sur de l'investissement en venture capital, faisant concurrence aux créanciers traditionnels.

Marc Andreessen n'a pas souhaité commenter l'information pour l'instant. Un blog de Thomson Reuters, peHUB, a néanmoins révélé le montant du futur fonds. Il faut rappeler que Bloomberg LP (qui appartient au groupe Thomson Reuters), est indirectement investisseur dans Andreessen Horowitz.
En début de mois nous vous présentions RockMelt, un nouveau navigateur basé sur le projet open source Chromium et qui présentait la particularité d'être uniquement centré sur l'usage des réseaux communautaires. L'équipe de RockMelt a su faire parler d'elle au moins quelques heures en annonçant que son projet avait reçu le soutien financier de Marc Andreessen, le fondateur de Netscape.

Pourtant l'idée d'un navigateur entièrement basé sur les usages des réseaux sociaux n'est pas nouvelle et date de 2005 avec Flock. Initialement articulé autour du moteur de rendu Gecko de Mozilla, Flock se base désormais sur Chromium depuis le mois de juin et se dévoile aujourd'hui en version 3.5. Alors que Flock 3.0 utilisait Chromium 5, cette mise à jour affiche de meilleures performances en s'appuyant sur Chromium 7. Il s'agit d'ailleurs de la principale nouveauté.

A l'instar de RockMelt Flock présente une gestion des différents flux via un panneau latéral placé à droite. Notons cependant que plusieurs réseaux sont proposés. En plus des traditionnels Facebook et Twitter, nous retrouvons YouTube, Flickr et désormais LinkedIn. L'équipe souligne son expérience face à celle de RocketMelt et rappelle que son navigateur a été installé 9,5 millions de fois.

Téléchargez Flock 3.5

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours