Nouveau trimestre record pour Apple, porté par l'iPhone

le 22/07/2009 à 23:04
Nouveau trimestre record pour Apple, porté par l'iPhone
Trimestre après trimestre, Apple enchaine les records et semble toujours en mesure de se jouer de l'actuelle crise économique. Pour le troisième trimestre de son exercice fiscal, la firme dirigée par Steve Jobs a en effet annoncé mardi soir avoir réalisé un bénéfice net de 1,23 milliard de dollars (1,35 dollar par action) en hausse de 14,6% sur un an, soit le meilleur résultat jamais enregistré par l'entreprise en dehors de la période des fêtes de fin d'année. Le chiffre d'affaires s'établit quant à lui à 8,33 milliards de dollars, en hausse de 11,7% sur un an.

Sans surprise, l'iPhone joue un rôle non négligeable dans ces résultats, puisque Apple affirme en avoir vendu 5,2 millions d'exemplaires sur la période, soit une progression de 626% sur un an. Un score essentiellement réalisé par l'iPhone 3G, aujourd'hui vendu dans quelque 80 pays, et que l'iPhone 3GS devrait permettre de perpétuer dans les trimestres à venir. Apple se félicite en effet d'avoir déjà du mal à honorer les demandes, alors que son dernier né n'est pour l'instant en vente que dans une vingtaine de pays.

En parallèle, la firme évoque une érosion de 7% des ventes de baladeurs iPod, qui représentent tout de même un volume de 10,2 millions de pièces sur le trimestre. L'iPod pâtirait-il de la concurrence que constitue l'iPhone ? « Nous nous attendons à ce que les lecteurs MP3 traditionnels déclinent au fil du temps, dans la mesure où l'iPod Touch et l'iPhone les cannibalisent », a convenu Peter Oppenheimer, directeur financier d'Apple, lors d'une conférence donnée aux investisseurs. La firme indique par ailleurs avoir vendu 2,6 millions d'ordinateurs Mac, une progression de 4% imputée aux récentes baisses de prix opérées.

Aucune ombre au tableau en revanche du côté des kiosques de téléchargement, iTunes pour la musique et App Store pour les applications mobiles, puisque le premier vient de passer la barre des 8 milliards de titres, contre 1,5 milliard de téléchargements pour le second. Avec 65.000 applications au catalogue, Oppenheimer estime que l'App Store dispose d'une longueur d'avance le mettant à l'abri des concurrents tels que Nokia, Microsoft ou RIM.

Un Apple Store en France confirmé pour 2009

Apple a par ailleurs confirmé mardi soir ses ambitions dans le commerce de détail direct, avec la mise en place de ses propres boutiques, les fameux "Apple Store". La firme a confirmé que six enseignes devraient voir le jour d'ici la fin de l'année, dont au moins une en France. On pense bien sûr à Paris, où deux magasins sont censés voir le jour : l'un prendrait place dans le Carrousel du Louvre, tandis que le second devrait voir le jour à quelques centaines de mètres de là, aux alentours de l'opéra Garnier.

Traditionnellement prudent en matière de prévisions, Apple a dit s'attendre pour le dernier trimestre de son exercice fiscal à un chiffre d'affaires compris entre 8,7 et 8,9 milliards de dollars, assorti d'un bénéfice par action compris entre 1,18 et 1,23 dollar.

A lire également

Pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2010, clos au 27 mars dernier, Apple a annoncé mardi soir avoir réalisé un chiffre d'affaires de 13,50 milliards de dollars, assorti d'un bénéfice net de 3,07 milliards de dollars, ou 3,33 dollars par action diluée.

Un nouveau record pour la firme de Cupertino, qui dit n'avoir jamais enregistré de tels résultats en dehors du quatrième trimestre calendaire, traditionnellement porté par les fêtes de fin d'année. Un an plus tôt, Apple revendiquait un chiffre d'affaires de 9,08 milliards ainsi qu'un bénéfice net à 1,62 milliard de dollars.

Apple, dont 58% des ventes ont été réalisées à l'international, indique avoir écoulé sur la période 2,94 millions d'ordinateurs Mac (+33% sur un an), 8,75 millions de téléphones iPhone (+131%) ainsi que 10,89 millions de baladeurs iPod (-1%).

« Nous sommes ravis d'annoncer le meilleur trimestre, hors fêtes de fin d'année, jamais réalisé, avec des revenus en hausse de 49% et des profits qui progressent de 90% », s'est félicité Steve Jobs, patron d'Apple, dans un communiqué. « Nous avons lancé notre nouvelle et révolutionnaire iPad, que les utilisateurs adorent, et nous avons encore quelques produits extraordinaires dans les tuyaux pour cette année ».

Forte de ces résultats, la firme de Cupertino dit maintenant s'attendre à un chiffre d'affaires compris entre 13 et 13,04 milliards de dollars pour la période en cours, avec un bénéfice par action compris entre 2,28 et 2,39 dollars.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours