Napster, pionnier du peer-to-peer, 10 ans déjà

le 11/06/2009 à 22:12
Napster, pionnier du peer-to-peer, 10 ans déjà
Il y a dix ans, en juin 1999, le service Napster était né et la face de l'Internet allait bientôt changer. Créée par les développeurs Shawn Fanning et Sean Parker, la première plateforme peer-to-peer permettait pour la première fois aux internautes de partager et de copier des fichiers MP3.

Un serveur central, un débit de quelques kb/s, des déconnections permanentes... de quoi faire frissonner l'internaute d'aujourd'hui, pourtant Napster reste pionnier en son genre et le partage de fichiers sur Internet est une problématique d'actualité. Constitué d'une interface web et d'un logiciel dédié, Napster fut initialement conçu pour le système Windows. Puis, en 2000, une version fut écrite pour Mac OS, baptisée Macster, plus tard rachetée par Napster.

La firme dû faire face à de nombreuses plaintes dont l'une des plus connues fut certainement celle de Lars Ulrich, le batteur du groupe Metallica. En effet, le groupe découvrit par hasard sur le catalogue de Napster une version démo de la chanson "I Disappear", laquelle n'avait encore été publiée. Puis les choses prirent davantage d'ampleur et bientôt tout l'album en préparation se retrouva sur les ondes des radios américaines. D'autres artistes rejoignirent la cause de Metallica et portèrent également plainte contre Napster. Parmi ces artistes nous retrouvons Docteur Dre et Madonna. Suite à une décision judiciaire, le service ferma ses portes en juillet 2001. Il recueillait alors plus de 25 millions d'utilisateurs à travers le monde.

En 2002 Napster, alors en faillite, fut racheté par l'éditeur Roxio, principalement connu pour ses logiciels de gravure. Le service PressPlay fut lancé en 2003 tirant parti de la technologie de Napster alors légale puisque son accès était devenu payant. A ce jour Naptser est disponible aux Etats-unis, au Canada, au Japon, au Royaume-Uni et en Allemagne et propose un service payant de streaming illimité et de téléchargement.

A lire également

Nouveau rebondissement pour Napster, pionnier de la musique en ligne à bien plus d'un titre, qui lance aujourd'hui un service de streaming de musique par abonnement. Après avoir donné naissance à l'un des plus célèbres logiciels de peer-to-peer, après avoir lancé une boutique en ligne de musique avec puis sans DRM, avec le succès qu'on connait, la division musicale de Best Buy se relance et propose aux ressortissants américains d'accéder à son catalogue de 7 millions de morceaux.

Moyennant 5 dollars par mois, les abonnés peuvent télécharger 5 morceaux au format MP3 (donc sans verrou numérique) et écouter en streaming "haute qualité" l'ensemble du catalogue de manière illimitée. Napster a signé avec les quatre majors ainsi qu'avec des maisons de disques indépendantes et propose des radios dépourvues de publicité ainsi que des sélections musicales programmées par des experts.

"Il y a 10 ans, Napster a révolutionné la manière de découvrir et d'apprécier la musique," affirme Julie Owen, vice présidente de la division loisirs de la chaine de distribution Best Buy, en rappelant le passé sulfureux de Napster. "La marque pionnière bouleverse de nouveau les choses avec ce nouveau service qui donne un accès continu aux loisirs aux fans de musique".

Napster vient effectivement marcher sur les plates bandes de Microsoft, qui propose pour 15 dollars par mois dans le cadre de son offre Zune Pass du streaming illimitée et le téléchargement de 10 morceaux. Les deux offres sont d'ores et déjà disponible aux États-Unis.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours