Ubuntu 10.04 : démarrage en 10 secondes

le 10/06/2009 à 21:49
Ubuntu 10.04 : démarrage en 10 secondes
Lors du sommet Ubuntu Developer Summit organisé par Canonical à Barcelone, le développeur Scott James Remnant a insisté sur le temps de démarrage du système, une obsession de tous les éditeurs depuis quelques mois face à la croissance du marché des netbooks. Selon Ars Technica, M. Remnant explique que le temps de chargement a diminué de 65 secondes depuis la version 8.10 et de 25 secondes dans la version 9.04. Pourtant, il précise que les choses peuvent encore être optimisées.

La prochaine version du système Ubuntu - Karmic Koala - devrait encore améliorer le temps de démarrage et pour la version suivante (10.04), l'objectif fixé est de 10 secondes). Pour ce faire, Scott James Remnant explique que les développeurs feront en sorte que le serveur Xorg, qui gère l'interface graphique du système, se charge le plus rapidement possible. Le même tour de force devra être réalisé pour le système de fichiers temporaire initramfs placé dans la mémoire du système et via lequel les modules du kernels ou le chiffrage des disques durs sont eux-mêmes chargés.

M. Remnant ajoute que le lancement du kernel et d'initramfs devrait se réaliser en deux secondes après quoi, deux autres secondes devraient être nécessaires pour charger les pilotes et monter le système de fichiers. Deux secondes, c'est aussi le temps que devrait prendre le chargement du serveur Xorg. Enfin les quatre secondes restantes seront utilisées pour lancer l'interface graphique et les différents éléments activés au sein du compte utilisateur de la machine.

L'une des conséquences de ce scénario serait la suppression de l'écran de démarrage dont Xorg n'aurait plus besoin. L'équipe prendra comme référence le netbook Dell Mini 9, disponible avec Ubuntu préinstallé. Notons cependant que l'objectif des 10 secondes est fixé pour une machine traditionnelle.

"10 (secondes) c'est un bon nombre, notamment pour une distribution de Linux complète, générique et dont le développement est indépendant de tous matériels. Une fois cet objectif atteint, les équipes de développement seront en mesure de personnaliser Ubuntu pour une optimisation selon le matériel et l'équipe OEM devrait ainsi déployer des versions optimisées d'Ubuntu Netbook Remix encore plus rapides au démarrage", conclut Scott James Remnant.

A lire également

Crédits : WikipediaChez Canonical, le cycle de développement du système d'exploitation Ubuntu est relativement soutenu et une nouvelle mouture stable est disponible tous les six mois, généralement en avril et en octobre. Tous les deux ans, la société publie également une version encore plus stable (LTS, Long Term Support). Lors du sommet Atlanta Linux Fest, Mark Shuttleworth, PDG de Canonical, a ainsi levé le voile sur le nom de cette prochaine version LTS, il s'agit de Lucid Lynx.

Lucid Lynx, ou Ubuntu 10.04, devrait être publié en avril 2010 et succédera à Ubuntu 9.10 prévu pour le 29 octobre prochain. La dernière version LTS était Hardy Heron (Ubuntu 8.04) dont le support sera assuré jusqu'en avril 2011. La semaine dernière Canonical a publié une sixième alpha pour Ubuntu 9.10 Karmic Koala. Notons qu'aux côtés de Panther, Tiger et Leopard, Lynx a également été déposé par Apple pour nommer son système d'exploitation Mac OS X. Reste à savoir lequel de ces deux félins sera le plus agile et le plus rapide. En tout cas, au mois de juin, lors du Ubuntu Developer Summit, le développeur Scott James Remnant expliquait que l'objectif pour Ubuntu 10.04 était un démarrage en 10 secondes.
Dans un message envoyé à l'ensemble de la communauté, Mark Shuttleworth, l'éditeur d'Ubuntu et PDG de Canonical LTD, a révélé les premières informations sur la prochaine version du système d'exploitation.

L'une des particularités du système Ubuntu concerne son rythme de développement soutenu avec la sortie d'une nouvelle version tous les six mois. En octobre dernier, Ubuntu 8.10 (Intrepid Ibex) fut disponible au téléchargement. Pour le mois d'avril, la communauté annonce Ubuntu 9.04 (Jaunty Jackalope). Ubuntu 9.10, qui sera surnommé Karmic Koala, est donc programmé pour octobre 2009.

Si Ubuntu reste l'une des distributions de Linux les plus populaires auprès du grand public, Mark Shutteworth n'entend pas négliger son utilisation sur le marché professionnel et particulièrement au coeur du serveur d'une entreprise. Cependant, face à Red Hat et Novell, qui font figures de modèle, Ubuntu n'est pas assez mature pour offrir la souplesse nécessaire à un tel déploiement. Afin de rattraper son retard, Karmic Koala devrait notamment permettre la programmation sur nuages de serveurs (cloud computing)."Un koala futé sait que la meilleure façon de conserver son énergie est d'aller se coucher et aujourd'hui, même les serveurs peuvent se mettre en veille pour en sortir par la suite. Alors imaginez que l'on puisse développer des fonctionnalités de cloud computing qui rendraient la consommation d'énergie quasiment nulle en permettant au système de rester en veille la plupart du temps ; lequel ne se réveillerait que pour achever un travail précis. ", explique Mark Shuttleworth.

Du côté de l'utilisateur, les développeurs d'Ubuntu 9.10 devraient continuer leurs efforts sur l'optimisation du temps démarrage. M. Shuttelworth explique que pour Ubuntu 9.04, le boot sur un netbook ne devra pas excéder 25 secondes. Karmic Koala pourrait aussi embarquer un nouveau système d'authentification par reconnaissance faciale.

Jusqu'à présent, le thème graphique de la distribution d'Ubuntu était resté quasiment inchangé mais Karmic Koala devrait introduire de nouveaux thèmes et Mark Shuttelworth invite la communauté à les apercevoir lors du prochain sommet qui se déroulera à Barcelone entre les 25 et 29 mai 2009.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours