Nouvelle bêta pour Google Chrome encore plus rapide

le 18/03/2009 à 16:18
Nouvelle bêta pour Google Chrome encore plus rapide
Hier, sur son blog officiel, l'équipe de développement de Google Chrome a annoncé la disponibilité d'une nouvelle version bêta du navigateur. Cette mouture, 2.0.170.0, est distribuée au travers d'un nouveau canal spécifiquement réservé aux versions non finalisées.

La particularité de cette nouvelle bêta : la rapidité. Selon Brian Rakowski, chef de produit chez Google, cette version serait jusqu'à 25% plus rapide que Chrome 1.0 au travers du test V8 et jusqu'à 35% sur le test SunSpider. Ce taux monte jusqu'à 50% face à la première bêta du navigateur!

De nouvelles fonctionnalités ont aussi été introduites, notamment la possibilité de glisser des onglets au bord de l'écran afin de pouvoir les consulter côté à côte, une option qui n'est pas sans rappeler le gestionnaire de fenêtre de Windows 7. Chrome 2.0.170.0 prend désormais en charge le remplissage des champs (nom, prénom, adresse...), le défilement automatique du curseur ainsi qu'une amélioration du zoom sur la page.

A lire également

Hier soir, sur l'un de ses blogs officiels, Google a annoncé une nouvelle bêta pour son navigateur Chrome. Une fois de plus ce sont principalement les performances du logiciel qui ont été optimisées et plus particulièrement le moteur JavaScript V8.

Selon le développeur Mads Anger, les gains de performances sur cette nouvelle mouture seraient d'ailleurs particulièrement élevés en comparaison à la précédente version. Au travers des tests effectués sur l'outil V8 - spécialement conçu pour le moteur du navigateur - les ingénieurs de Google ont enregistré un taux de +30% et de +35% sur SunSpider. Si l'on se base sur les résultats de la suite de Benchmark V8, Google Chrome serait désormais 213% plus rapide que la toute première version dévoilée en septembre 2008 et 305% selon SunSpider.

En plus d'une synchronisation des favoris, il est désormais possible de retrouver une même configuration du logiciel sur l'ensemble de ses machines. Cela inclut les thèmes, la page d'accueil, le choix de l'écran de démarrage ou encore la langue par défaut. Notons par ailleurs, qu'il est désormais possible d'installer et d'utiliser une extension en mode de navigation privée (Incognito).

Les développeurs en ont également profité pour pousser un peu plus la prise en charge de HTML5 en intégrant les interfaces de programmation de géo-localisation, App Cache, Web sockets (pour les alertes via HTTP) ou encore les spécificités du W3C concernant le glisser-déposer. Notez que le plugin Flash est désormais complètement intégré au navigateur. Cette initiative permettra une mise à jour du lecteur directement via le mécanisme dédié de Google Chrome ; l'internaute n'aura donc plus à se soucier de télécharger une nouvelle version de Flash Player séparément.Télécharger Google Chrome bêta 5.0.375.29 pour Windows, Mac OS X et Linux.
Il aura fallu un peu plus de cent jours, et quatorze mises à jour de la première bêta publique à Google pour finaliser la mouture finale de son navigateur Web, Chrome, qui nous arrive aujourd'hui en version 1.0.154.36. Un développement rapide, dont se félicite Google, revendiquant déjà dix millions d'utilisateurs actifs à travers le monde.

La firme de Mountain View promet avec cette première version finale une stabilité et des performances accrues, notamment au niveau de l'affichage des vidéos ou de l'exécution du JavaScript. Depuis la sortie de la bêta, début septembre, elle affirme en effet avoir multiplié par 1,4 la rapidité de son moteur V8 JavaScript, testé via le benchmark SunSpider.

Google annonce en outre l'apparition d'un gestionnaire de marques pages plus élaboré avec la possibilité d'organiser ses favoris, créer des dossiers ou encore effectuer une recherche rapide. Autre nouvelle intéressante, l'intégration d'un gestionnaire des paramètres de confidentialité. Vous pourrez ainsi activer la protection contre le phishing et les logiciels malveillants, définir un proxy ou encore paramétrer la gestion des cookies : affichage, autorisation, limitation, blocage.

Si, au chapitre des nouveautés à venir, l'équipe de développement annonce la prise en charge des flux RSS, elle explique concentrer désormais ses efforts sur la mise au point de versions Mac et Linux du logiciel, ainsi que sur sa future plateforme d'extensions.

De passage à Paris en début de semaine, à l'occasion de la conférence Web'08 (dont vous pouvez retrouver la couverture sur NetEco.com, notamment au travers de sujets vidéo comme Le Web'08 face au risque d'une crise 2.0), la vice-présidente produits de recherche et expérience utilisateur de Google, Marissa Mayer, avait annoncé que l'arrivée de Chrome en version finale était imminente. Elle n'aura finalement pas déçu ses interlocuteurs.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours