Du retard pour Internet Explorer 8.0

le 20/11/2008 à 14:31
Du retard pour Internet Explorer 8.0
La prochaine version majeure d'Internet Explorer 8.0 devrait avoir du retard, c'est désormais officiel. Alors qu'Internet Explorer 8.0 était attendu en version finale pour la fin de cette année, il faudra être patient puisque Microsoft table dorénavant sur une sortie dans le courant de l'année 2009. Et avant l'apparition de la version finale, le géant de Redmond devrait proposer une RC ou Release Candidate de son navigateur Internet.

L'information provient du blog MSDN de l'équipe de développement et peut être consultée ici. Visiblement, Microsoft se donne le temps d'améliorer son navigateur en corrigeant les problèmes les plus importants et en réhaussant ses performances. Une fois la Release Candidate en ligne, il ne faudra toutefois pas s'attendre à des changements majeurs entre la RC et la version finale puisque le développeurs se concentreront exclusivement sur les problèmes critiques.

Rappelons qu'en terme de fonctionnalités, Internet Explorer 8.0 devrait introduire un mode de navigation privée, une nouvelle gestion des onglets, le retour sous une forme différente des SmartTags sans oublier le tout nouveau moteur de rendu des pages Web, un moteur respectueux des standards.

A lire également

Il y a quelques semaines, Google annonçait la version 1.0 finale de son navigateur Google Chrome et son intention de signer plusieurs contrats de distribution OEM. Aujourd'hui, le géant de Mountain View dévoile la version alpha de Chrome 2.0 réservée aux développeurs.

Chrome 2.0 se base une nouvelle version de Webkit, le moteur open source initialement développé par Apple. La version utilisée, 528.8, se trouve actuellement au sein de Safari 3.1. En plus de corriger certains bugs, le moteur prend en charge de nouvelles proriétés CSS comme le dégradé ou le canva.

Ce nouvel opus introduit plusieurs fonctionnalités afin de rattraper son retard sur les navigateurs existants de longue date tels que Mozilla Firefox ou Internet Explorer. Ainsi, une technologie d'autocomplétion vient se coupler aux formulaires sur Internet. Alors qu'il n'était seulement possible que d'agrandir ou de diminuer le texte d'une page, le zoom s'applique désormais à tous les éléments de la page. Le correcteur orthographique a reçu plusieurs améliorations avec la possibilité de désactiver ce dernier en cliquant droit sur le champ d'écriture. Aussi, l'utilisateur peut choisir la langue du correcteur au travers des options du navigateur.

Parmi les autres fonctions qui manquent à l'appel dans la version 1.0 de Chrome et qui sont introduites dans cette mouture, notons le défilement automatique, généralement opéré en cliquant sur le bouton du milieu de la souris. Chrome 2.0 donne aussi la possibilité de créer plusieurs profiles d'utilisation avec d'autres favoris ou en choisissant différentes options pour la gestion des cookies ou de l'historique du navigateur.

Cependant, la fonctionnalité la plus demandée concerne véritablement le support des extensions à la Firefox. A ce sujet Google introduit la prise en charge des scripts de GreaseMonkey. Cette option est expérimentale. Rendez-vous ici pour plus d'informations.

Notons par ailleurs qu'il est possible d'importer ses favoris de Google Bookmarks, que la navigation en mode privé a été améliorée ou encore que le moteur JavaScript V8 a également reçu une mise à jour.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours