Firefox atteint 20% de part de marché

le 06/11/2008 à 22:14
Firefox atteint 20% de part de marché
C'est véritablement une victoire pour le monde open source et plus particulièrement pour la fondation Mozilla. Sur le blog dédié aux développeurs, Mozilla rapporte les chiffres du cabinet d'étude Net Application et annonce que sur ces deux dernières semaines, le navigateur open source Firefox a atteint une part de marché globale de 20%. Déjà au mois de septembre, le cabinet Xiti Monitor affichait un taux à 30% en Europe.

Il est intéressant de constater que dans les deux cas, ce sont principalement les utilisateurs d'Internet Explorer qui ont changé leurs habitudes. En effet, alors que le navigateur de Microsoft enregistrait une part de marché de 90% il y a quelques années, celle-ci est tombée à 71,27%. Le norvégien Opera a retrouvé sa quatrième position derrière Safari, mais surtout devant Google Chrome qui a suscité l'intérêt de nombreux internautes les jours suivants sa sortie.

A lire également

Le 20 juillet dernier, l'équipe de Mozilla avait lancé un site promotionnel pour célébrer l'arrivée d'un événement symbolique : 1 milliard de téléchargements du navigateur Firefox. Cet après-midi l'objectif a été atteint. A cette occasion la fondation tient à souligner la dimension internationale de la communauté open source et invite les utilisateurs à envoyer leurs photos prises aux quatre coins du monde.

Au lendemain de sa sortie, Firefox 3.5 avait été téléchargé 5 millions de fois. Pour Firefox 3.0, la mouture précécente, Mozilla était entré dans le livre Guinness World Record avec 8 002 530 téléchargements. A ce jour, Firefox enregistrerait une part de marché globale de l'ordre de 27%. Au cours d'un entretien récemment recueilli par NetEco, Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, annonçait un taux de pénétration de 30 à 33% dans l'Hexagone.

Ces derniers jours la fondation a beaucoup communiqué sur l'avenir de son logiciel en dévoilant quelques concepts de l'interface utilisateur pour les versions 3.7 et 4.0. Hier, les développeurs ont également reçu plusieurs informations concernant la prochaine mouture (3.6). Une nouvelle ergonomie, un nouveau système d'extension plus efficace et un navigateur plus rapide, autant de projets que nous concocte cette communauté open source ; autant dire que la bataille contre Chrome, Safari, Opera et Internet Explorer n'est pas prête de s'achever !
Près de 30%, telle est la part de marché globale annoncée par Mozilla pour son navigateur Firefox au travers de son rapport trimestriel pour les trois premiers mois de l'année 2010. A ce jour l'on compterait plus de 350 millions d'utilisateurs dont 152,7 millions en Europe. Ces statistiques ont été obtenues en calculant une moyenne globale sur les chiffres fournis par quatre cabinets d'analyse : StatCounter, Quancast, Net Applications et Gernius.

Derrière le vieux continent nous retrouvons les Etats-Unis avec 100 millions d'utilisateurs contre 68,7 millions en Asie, 31,7 millions en Amérique du Sud, 6,7 millions en Océanie et 5,6 millions en Afrique. L'adoption du navigateur enregistrerait une forte croissance en Russie, avec un taux de +20% dans le pays et aux alentours de 15% en Inde, aux Philippines et en Australie. Sur le marché des navigateurs, la Russie reste d'ailleurs l'un des pays qui se démarque véritablement des autres. En effet, la firme norvégienne Opera Software y enregistre également une forte adoption de ses logiciels avec 25% de PDM.

Concernant l'Antarctique, Mozilla n'a pu obtenir que les données fournies le cabinet d'analyse de StatCounter. Le navigateur posséderait les 4/5 du marché et afficherait un fort taux de téléchargement d'extensions. Depuis le mois de janvier, ce sont en effet 538 add-ons qui auraient été téléchargés pour une population totale d'environ un millier d'habitants.

Au travers d'une étude menée sur 10 000 internautes dans le cadre du programme Test Pilot, il apparaît que l'utilisateur moyen a deux ou trois onglets ouverts sur sa session de surf. Le maximum enregistré atteint plus de 600 onglets. Retrouvez l'intégralité du rapport ici (anglais - PDF).

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours