Apple : pas de nouveautés d'ici la fin de l'année

le 04/11/2008 à 23:55
Apple : pas de nouveautés d'ici la fin de l'année
Ceux qui attendaient la sortie de nouveaux ordinateurs iMac, ou l'arrivée d'une nouvelle génération de Mac Mini, risquent d'en être pour leurs frais : un porte-parole d'Apple a tenu à mettre fin à toute spéculation, en indiquant que la gamme de produits destinée aux fêtes de fin d'année était déjà arrêtée, et qu'il n'y aurait donc aucune nouvelle annonce avant 2009.

Comme toujours lorsqu'il s'agit d'Apple, les rumeurs allaient bon train. Certains n'hésitaient pas à pronostiquer l'arrivée de nouveaux iMac pour le 10 novembre, dans la mesure où ces derniers n'ont pas été mis à jour depuis l'introduction des configurations à base de processeurs Penryn, ou de stations de travail Mac Pro mises au goût du jour. Pour ces dernières, Apple pourrait toutefois choisir d'attendre qu'Intel étoffe sa gamme de processeurs Core i7. Enfin, dans la mesure où il n'a pas été mis à jour depuis 2007, le Mac Mini faisait partie des candidats les plus plausibles à une refonte générale.

"Notre ligne de produits pour les vacances (de fin d'année, ndlr) est arrêtée", a déclaré Bill Evans, porte-parole d'Apple, au site MacWorld. Même si Apple ne prévoit pas de lancer de nouveaux produits d'ici la fin de l'année, la firme n'est pas restée inactive ces derniers mois, puisque les gammes MacBook, MacBook Pro, iPod et Cinema Display ont toutes été mises à jour.

A lire également

Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train sur les nouveautés qui devraient être dévoilées au salon de la Macworld Expo.

En revanche, il y a aussi d'autres spéculations moins joyeuses, notamment une qui date de la WWDC 2008, lorsque Steve Jobs, le PDG de la firme de Cupertino est apparu sur scène en affichant une maigreur inquiétante voire morbide pour certains médias. Dès le lendemain, plusieurs magazines spéculèrent sur une rechute du cancer du pancréas dont le co-fondateur de la Pomme fut atteint en 2004.

Au mois d'août dernier, Bloomberg a même publié par inadvertance une nécrologie de Steve Jobs. Ces rumeurs reprirent de plus belle lorsque Apple annonça que Steve Jobs n'effectuera pas son traditionnel discours à la MacWorld et que cet honneur reviendrait à son fidèle bras droit Phil Schiller, vice-président du département marketing de la firme californienne.

Aujourd'hui, Steve Jobs a publié un communiqué officiel à l'attention de toute la communauté afin d'expliquer les raisons de son état de santé.

Chère communauté Apple,

Pour la première fois depuis dix ans, j'ai l'occasion de passer les fêtes de fin d'année avec ma famille plutôt que dans les préparations intenses du discours de la Macworld.

Malheureusement, ma décision d'avoir confié à Phil le discours de la Macworld entraîna de nouvelles rumeurs sur mon état de santé, certains ont même publié des histoires me décrivant allongé sur mon lit de mort.

J'ai décidé de partager quelque chose de très personnel avec la communauté Apple afin que nous puissions tous nous détendre et apprécier le show de demain.

Comme beaucoup d'entre vous le savent, dans le courant de l'année 2008, j'ai perdu du poids. La raison de cet amaigrissement resta un mystère pour les médecins et moi-même. Il y a quelques semaines, je décidai que trouver les raisons principales de cet état et y remédier devaient être ma priorité numéro 1.

Heureusement, après des examens complémentaires, mes médecins pensent avoir trouvé ce qui est en cause : un déséquilibre hormonal qui a englouti toutes les protéines dont mon corps a besoin pour rester en bonne santé. Des analyses sanguines plus poussées ont confirmé ce diagnostic.

Le remède à ce problème nutritionnel est relativement clair et simple et j'ai déjà commencé un traitement. Cependant, de la même manière que je n'ai pas perdu du poids et de la masse corporelle en une semaine ou un mois, mes médecins estiment que je les regagnerai d'ici le printemps prochain. Je resterai PDG d'Apple durant le temps de ma convalescence.

Ces 11 dernières années, j'ai tout donné à Apple. Si je ne suis plus en mesure de remplir mes fonctions en tant que PDG d'Apple, je serai le premier à en informer notre conseil de direction. J'espère que la communauté Apple sera derrière moi pendant ma guérison et qu'elle sait que je placerai toujours en avant ce qui est le meilleur pour Apple.

Alors voilà j'en ai dit plus que je ne l'avais souhaité et d'ailleurs, c'est tout ce que je dirai à ce sujet.

Steve

Suite a cette déclaration, l'action en bourse d'Apple a gagné 3,25 points sur le cours du Nasdaq depuis son ouverture.
Quelles que soient les conséquences commerciales de son problème de réception, l'iPhone 4 aura participé à la réalisation, pour Apple, d'un trimestre qualifié de « phénoménal », sur lequel la firme aura enregistré un chiffre d'affaires global de 15,7 milliards de dollars, en progression de 88% sur un an. Cette performance s'assortit d'un bénéfice net de 3,25 milliards de dollars, soit 3,51 dollars par action alors que les analystes attendaient quelque 3,11 dollars.

Mac, iPhone, iPad... les indicateurs sont à la hausse pour les principaux produits avec 3,47 millions d'ordinateurs Mac vendus sur le trimestre, soit une progression de 33%, 8,4 millions d'iPhone (+ 61%) et 3,27 millions de tablettes iPad.

« Nous avons vécu un trimestre phénoménal qui a dépassé nos attentes sur tous les plans, y compris au niveau du lancement le plus réussi de l'histoire d'Apple avec l'iPhone 4 », se félicite Steve Jobs dans un communiqué. « L'iPad a fait un démarrage sensationnel, les gens achètent plus de Mac qu'ils ne l'ont jamais fait et nous avons encore quelques produits stupéfiants à venir d'ici la fin de l'année ».

Seule déception : les baladeurs. Apple indique en effet avoir vendu 9,41 millions d'iPod sur le trimestre, un chiffre en baisse de 8% sur un an. L'iPod devrait d'ailleurs selon toute logique faire partie des segments concernés par les nouveautés promises par Steve Jobs, puisque c'est traditionnellement à la rentrée de septembre que la firme renouvelle ses gammes.

Impossible enfin de ne pas toucher un mot, lors de la conférence donnée aux analystes financiers, du fameux Antennagate. La récente décision de donner ou rembourser un étui à chaque acheteur mécontent devrait selon la firme engendrer 175 millions de dollars de frais.

Pour le trimestre en cours, le quatrième de son exercice fiscal 2010, Apple dit maintenant tabler sur des revenus de l'ordre de 18 milliards de dollars, avec un bénéfice par action estimé à 3,44 dollars.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours