La première bêta de Fedora 10 est disponible

le 01/10/2008 à 23:01
La première bêta de Fedora 10 est disponible
La première bêta de la distribution GNU/Linux Fedora 10, nom de code Cambridge, est disponible depuis peu. Dans la lignée de nombreuses autres distributions qui s'apprêtent à sortir une version majeure, elle fait appel au noyau dans sa version 2.6.27 (encore en développement) et aux environnements graphiques KDE 4.1.1 et à Gnome 2.23.

Un nouveau gestionnaire de connexion fait son apparition, il permet de partager simplement une connexion Internet (filaire, WiFi et même 3G) par le biais d'un réseau WiFi ad-hoc. Le gestionnaire d'impression, le support des webcams et des télécommandes infrarouges ont également été améliorés. La toute nouvelle version 4.6 du gestionnaire de paquets RPM, hérité de la distribution Red Hat dont Fedora est la version communautaire libre, fait ses premières armes sur cette distribution. Enfin, le système de fichiers ext4 est supporté.

Fedora Cambridge devrait succéder à Sulphur le 25 novembre 2008, avec une petite semaine de retard dûe au piratage de certains paquets sur les serveurs Red Hat. En attendant, plus d'informations sur cette première bêta peuvent être trouvées sur les notes officielles.

A lire également

L'équipe du projet Fedora a aujourd'hui dévoilé par la voix de son directeur de projet Paul Frields la liste des principales nouveautés que devrait intégrer la prochaine version de la distribution Linux éponyme, Fedora 11, au nom de code Leonidas, a version 10 étant disponible depuis fin novembre.

Le dérivé libre de la distribution pour entreprises Red Hat devrait notamment mettre l'accent sur la rapidité de démarrage. L'objectif étant d'afficher l'invite de connexion (login) en 20 secondes et d'accélérer tant que possible le chargement après la connexion. La couche d'abstraction matérielle hal, gérant notamment la détection des périphériques USB, devrait céder sa place à DeviceKit qui simplifie la gestion du matériel. L'utilisation des lecteurs d'empreintes digitales et la gestion du volume sonore seront eux aussi simplifiés. L'outil Multiseat, permettant à plusieurs utilisateurs d'utiliser en simultanée une seule unité centrale comme s'ils avaient chacun leur propre ordinateur fera également son apparition.

Quelques logiciels comme KDE ou Python seront quant à eux mis à jour, respectivement en version 4.2 (intégrant la suite bureautique KOffice 2) et 2.6. Le logiciel d'assistance et de prise de contrôle à distance par défaut devient TightVNC. Quelques composants plus obscurs comme DNSSEC, améliorant la sécurité sur le réseau, ou encore Presto, servant à générer des paquets, sont également au programme.

Une première bêta est attendue début février, elle devrait être suivie fin mars par une version bêta, puis par une version candidate (RC) fin avril et enfin par la version finale fin mai. Toutes les informations concernant Fedora 11 nom de code Leonidas se trouvent sur la branche dédiée du wiki officiel.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours