Une première alpha pour Firefox 3.1

le 29/07/2008 à 23:05
Une première alpha pour Firefox 3.1
Ne jamais se reposer sur ses lauriers : telle est la devise d'un bon développeur de logiciels ? Quelques semaines après la sortie de la dernière version majeure de son navigateur Web, Firefox 3.0, la fondation Mozilla vient de mettre en ligne une première ébauche publique ce que sera son successeur, Firefox 3.1, nom de code Shiretoko. Estampillée "alpha", cette version ne se destine absolument pas aux utilisateurs finaux, et ne doit donc être utilisée qu'à des fins de test, dans la mesure où le fonctionnement optimal n'est pas garanti.

Cette première alpha permet de rapidement découvrir quelques unes des nouvelles fonctionnalités ou caractéristiques techniques du futur Firefox 3.1, à commencer par l'intégration de la version 1.9.1 du moteur de rendu Gecko. La compatibilité avec HTML 5 et CSS 3.0 se voit également améliorée, avec une meilleure gestion de la balise "canvas" ou des bordures d'image en feuilles de style, sans oublier la prise en charge des sélecteurs jQuery.

L'amélioration la plus visible se situe sans doute au niveau du comportement de la "barre intelligente", qui permet désormais d'utiliser des opérateurs booléens de façon à restreindre le champ d'une recherche. Rappelons que la barre de navigation de Firefox 3 permet en effet d'afficher les adresses Web piochées dans l'historique de navigation ou dans les favoris en fonction de simples mots clé, à la façon d'un outil de recherche.

A lire également

Mozilla a publié la dernière version alpha de la prochain évolution majeure de son navigateur Web : Firefox 3.0 (nom de code Gran Paradiso). Baptisée "Firefox 3.0 alpha 6", cette version intègre une nouvelle version du moteur SQLite pour la gestion des bases de données qui sont à présent utilisées pour stocker historique et favoris. On citera aussi une gestion optimisée et plus rapide des cookies et la possibilité d'appliquer des préférences spécifiques (taille du texte ...) pour chaque site Web. D'autres améliorations concernent également la gestion des extensions et les possibilités du module de téléchargement.

Prochaine étape pour Mozilla : publier une première version beta de Firefox 3.0. Si tout va bien, cette publication devrait intervenir le 31 juillet prochain, mais une éventuelle alpha 7 pourrait toutefois venir s'intercaler d'ici la. La beta 2 serait prévue pour septembre et la version finale du navigateur pourrait arriver d'ici la fin de l'année. Bien entendu, ces dates pourront éventuellement être modifiées.

Dernièrement, Mozilla a aussi décidé de mettre de côté le support lié à la version 1.5 de son navigateur et à proposer aux utilisateurs de cette version de migrer vers la mouture 2.0. Plus de 3 millions de téléchargements de Firefox 2.0 seraient ainsi intervenus depuis mardi.

Pour terminer, rappelons que la fondation Mozilla précise que cette version de Firefox 3.0 peut toujours comporter un certain nombre de bugs et qu'il n'est pas conseillé de l'utiliser en production. Les utilisateurs à la recherche d'une version la plus stable possible doivent plutôt se tourner vers Firefox 2.0.

- Télécharger Firefox 3.0 alpha 6 pour Windows
- Télécharger Firefox 3.0 alpha 6 pour Linux
- Télécharger Firefox 3.0 alpha 6 pour Mac OS X
Au début du mois dernier, Mike Shaver, directeur de l'écosystème de développement chez Mozilla, expliquait qu'étant donné le nombre d'améliorations embarquées au sein de la prochaine version du navigateur, Firefox 3.1 pourrait se voir renommé Firefox 3.5. Ces propos furent confirmés quelques jours plus tard sur le site dédié aux développeurs du logiciel dont la prochaine mouture devrait voir le jour dans le courant du mois de juin.

La fondation a dressé les grandes lignes de Firefox 3.6, dont le nom de code est Namoraka. Dans la mesure où cette déclinaison n'a pas encore été officialisée, Firefox 3.6 est aussi connu sous le nom de Firefox.Next. Pour cette version l'équipe devrait continuer d'améliorer les performances du navigateur, celles-ci devant être notables pour l'utilisateur. Ce travail sera notamment effectué au niveau du démarrage, à l'ouverture d'un nouvel onglet et dans l'intéraction avec l'interface graphique (ex: champs d'auto-complétion). D'une manière générale, l'utilisation de Firefox 3.6 devrait être plus fluide. Des efforts seront aussi fournis sur la personnalisation de l'application. Les extensions et les thèmes devraient être plus faciles à développer et leur installation ne nécessitera pas de rédémarrage du navigateur. Aussi l'équipe souhaite associer les plugins avec les besoins de l'internaute. Pour ce faire, Mozilla réfléchit à un système de recommandations basé sur l'historique de navigation. Ainsi, si l'utilisateur a l'habitude de surfer sur quelques sites particuliers, Firefox pourrait mettre en avant des plugins permettant une meilleure intéraction avec ceux-ci.

La fondation souhaite aussi lever les frontières entre le logiciel et le web. Si nous connaissons déjà Prism, qui permet d'attribuer une fenêtre spécifique et un raccourci à un site Internet, Firefox 3.6 devrait apporter les outils nécessaires aux développeurs web leur permettant de créer des applications Internet riches et faire ainsi l'intermédiaire entre les services web et le système d'exploitation. Pour cela, le navigateur sera encore mieux intégré au système et communiquera avec certains services comme par exemple les dictionnaires locaux.

La première alpha de Namoraka devrait être disponible début 2010. Pour de plus amples informations rendez-vous sur cette page (en anglais).

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours