La TV d'Orange par satellite dès le 3 juillet

le 19/05/2008 à 23:34
La TV d'Orange par satellite dès le 3 juillet
Pragmatiques les opérateurs. Prenant acte du fait que la diffusion de son bouquet de télévision sur ligne ADSL ne touchera, au mieux, que la moitié des foyers français, l'opérateur Orange confirme ses ambitions dans ...le satellite.

Quelques semaines après l'annonce d'un partenariat avec Eutelsat et l'utilisation des satellites HotBird et AtlanticBird, l'opérateur précise que son offre de télévision par satellite sera lancée dès le 3 juillet.

"La quasi-totalité des foyers pourra s'abonner à une offre triple play d'Orange (à partir de 29,90€/mois). En fonction de son lieu de résidence, le client sera équipé de la TV d'Orange soit via l'ADSL, soit via une installation qui combine la réception ADSL et satellitaire. Tous les clients triple play d'Orange auront ainsi accès à des dizaines de chaines gratuites, et des bouquets de chaines optionnelles dès le 3 juillet." précise l'opérateur dans un communiqué.

ADSL, Fibre optique, Réseaux cellulaires 3G et désormais diffusion par satellite... Orange confirme ainsi un certain pragmatisme technologique pour diffuser son bouquet de télévision au plus grand nombre. Reste à savoir si la combinaison de ces modes de diffusion donnera également des idées au groupe Vivendi, maison mère du bouquet Canal Satellite mais également de l'opérateur SFR / NeufCegetel...

A lire également

France Télévisions a aujourd'hui annoncé sa nouvelle plateforme de télévision de rattrapage. "Pluzz", c'est son nom, a pour vocation première d'être présente sur tous les supports. Cette annonce concrétise donc la fin de l'exclusivité dont bénéficiait jusqu'à présent Orange, au lendemain du lancement de Freebox TVReplay, première offre tierce à annoncer la disponibilité des chaines publiques en télévision de rattrapage.

Pluzz sera dans un premier temps accessible le 5 juillet au travers d'un seul et unique site internet, un portail fédérant toutes les chaines du groupe France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), avant d'être accessible au travers des offres de télévision des fournisseurs d'accès à internet voire d'opérateurs mobiles. L'offre devrait donc rester chez Orange, et elle rejoindra comme prévu Free dès la rentrée.

Des projets visant à proposer de la télévision de rattrapage directement sur la TNT et le satellite sont en outre à l'étude, sans qu'on sache techniquement comment le groupe compte proposer ce qui s'apparente à de la vidéo à la demande (un flux par spectateur) sur le spectre déjà encombré de la télévision numérique terrestre.

Pluzz offre sensiblement la même chose que les autres offres de catch-up TV du marché. On y retrouve donc gratuitement la plupart des programmes diffusés par les chaines concernées, à l'exception du sport et du cinéma, pour une durée de 7 jours à compter de leur diffusion.

France Télévisions fait donc un pas de plus vers la télévision délinéarisée, "en harmonie avec les nouveaux modes de consommation", au bénéfice du téléspectateur, mais aussi de l'internaute.Mise à jour du 05/07/2010 à 16:37

Pluzz a comme prévu ouvert ses portes aujourd'hui. C'est donc l'occasion de découvrir que France Télévisions reste fidèle à Microsoft et à sa technologie Silverlight. Il se pourrait donc que les programmes des chaines publiques ne soient pas consultables depuis une autre plateforme que Windows ou Mac OS, le portage Linux "Moonlight" ne prenant pas en charge les verrous numériques (DRM).

(Article initialement publié le 01/07/2010 à 17:52)
Les fournisseurs d'accès à Internet français ont récemment publié leurs chiffres sur l'Internet haut-débit pour le troisième trimestre de cette année.

Orange, le leader du marché, affiche une part de marché de 48,3% contre 49,5% sur la même période en 2008. Le fournisseur d'accès comptait 8,763 millions d'abonnés au 30 septembre dernier parmi lesquels 2,547 millions bénéficient d'une offre à la télévision numérique (TV ADSL ou TV satellite). Si sa part de marché est en baisse, Orange a accueilli 124 000 nouveaux abonnés au troisième trimestre contre 99 000 entre mai et juin.

SFR, la filiale du groupe Vivendi, qui regroupe entre autres les clients de Neuf, Club Internet et Tele2, affirme avoir une part de marché de 32% au troisième trimestre 2009 avec au total 4,283 millions de clients à l'Internet haut-débit. Cela représente une croissance de 14,7 % par rapport à la même période de 2008. Depuis le mois de janvier le FAI aurait accueilli 404 000 nouveaux abonnés; il s'agit d'ailleurs meilleurs taux de recrutement. Sur l'activité Internet haut-débit, le chiffre d'affaire s'élève ainsi à 2796 millions d'euros, soit une baisse de 3,3% en 2008.

De son côté, au 30 septembre Free comptait 4,42 millions de clients ADSL dont 731 000 initialement chez Alice. Parmi ces abonnés 83,5% sont dégroupés soit 3,69 millions. Entre juillet et septembre, 100 000 nouveaux clients aurait rejoint le FAI. Notons une hausse du chiffre d'affaires consolidé de 33% à 1 457 millions d'euros.

Bouygue Telecom, récemment entré sur le marché, aurait recruté 103 000 nouveaux abonnés ce dernier trimestre. Fin septembre, le parc d'activité comptait 173 000 Bbox.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours