35 éditeurs pour le Web

le 08/05/2008 à 22:56
35 éditeurs pour le Web
SmashingMagazine compare 35 éditeurs Web, qui gère souvent PHP en plus du code HTML et CSS. Si vous êtes fatigués de votre éditeur actuel, jetez un oeil à cette liste pour découvrir un nouveau meilleur ami. Parmi les perles : SubEthaEdit, qui permet le travail collaboratif sur le même documentKomodo, avec ses assistants CSS, DOM et AjaxBBedit, mon préféré VIM, bien sûr, vim.

- 35 Useful Source Code Editors Reviewed

A lire également

Via l'étude d'un panel de sites Web, XiTi, firme spécialisée dans la mesure d'audience, fournit quelques statistiques sur l'adoption du dernier système d'exploitation de Microsoft, Windows Vista. Indépendants des chiffres annoncés par les éditeurs, cette étude permet d'obtenir une représentation du taux d'utilisation effectif des différents systèmes d'exploitation. Sans surprise, on observe que la part de Windows XP décroit légèrement au profit de celle de son successeur. XiTi constate également la légère progression des systèmes Mac OS d'Apple et Linux.

Windows Vista compterait désormais pour 3,66% des visites enregistrées par XiTi sur quelque 124.000 sites Web dans le courant du mois de mai, contre 0,19% en janvier 2007. Dans le même temps, Windows XP serait passé de 91,8% des visites en janvier à 89,9% en mai. Les précédents systèmes signés Microsoft connaissent un lent déclin : Windows 98 ne réaliserait plus que 1,35% des visites en mai 2007, contre 0,50% pour Windows Me et 3,11% pour Windows 2000, aujourd'hui dépassé par Windows Vista.

La part totale des systèmes d'exploitation Microsoft se situerait à 95,39% pour le mois de mai 2007, contre 95,73% en février 2007. Mac OS compterait désormais pour 3,79% des visites, contre 3,20% en février, une progression que XiTi attribue notamment à la généralisation des Mac Intel. Les différentes déclinaisons de Linux compteraient pour 0,79% des visites sur le mois de mai, contre 0,71% en février dernier, soit une progression de 0,08 point. XiTi signale pour finir l'émergence des consoles, qui représentent 0,07% des visites enregistrées (0,03% pour la PSP, 0,02% pour la Wii et 0,02% pour la PS3).
De passage à Paris, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a annoncé jeudi l'ouverture prochaine d'un centre de recherche et développement (R&D) dans la proche banlieue de Paris, à Issy-les-Moulineaux, où la filiale française de l'éditeur inaugurera dans le courant du deuxième trimestre 2009 son nouveau siège social. La création de ce pôle s'inscrit dans une plus large démarche visant à mettre en place un "centre de recherche européen" dont les trois antennes seront situées à Paris, Londres et Munich.

Trois axes de recherche y seront développés autour de la question de la recherche en ligne : améliorer la pertinence des résultats retournés par les moteurs, améliorer l'expérience utilisateur et développer de nouveaux modèles économiques. "Cette recherche, qui constitue le point d'entrée clé vers le Web pour les consommateurs, en est encore à ses balbutiements. Il est essentiel d'améliorer l'expérience des utilisateurs européens dans leurs recherches d'informations notamment en leur offrant accès à des informations plus riches, plus personnalisées et plus localisées", a déclaré Steve Ballmer avant de souligner l'importance que prendra à son sens la recherche sur mobile.

Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi, s'est félicitée de cette décision valorisante pour la région parisienne comme pour la France dans son ensemble. "L'image de la France est parfois associée dans la presse étrangère à certains clichés, mais vous démontrez le contraire", a-t-elle déclaré, avant de louer les mérites d'un pays où l'on est capable de travailler plus de 35 heures, où les pouvoirs publics sont efficaces et où l'on accorde depuis le mois de janvier un important crédit d'impôts aux entreprises étrangères qui choisissent de s'y établir.

"Cela confirme ce que nous faisons valoir régulièrement, à savoir que la France dispose de tous les atouts pour devenir demain un centre de R&D mondial pour l'industrie du logiciel : des compétences élevées et des dispositifs d'aide à l'innovation qui rendent ses savoir-faire très compétitifs", commente Loïc Rivière, délégué général de l'AFDEL (Association française des éditeurs de logiciels)

Dirigé par Jordi Ribas, ancien directeur de la stratégie dans la division Windows Digital Media qui sera basé à Londres, ce centre européen participera à l'effort de recherche général chez Microsoft, auquel contribueraient 30.000 employés, dont 2.000 sont installés en Europe. Un continent sur lequel l'éditeur de Redmond multiplie les centres de R&D (40 à ce jour), mais aussi les opérations de croissance externe, toujours autour de la question de la recherche en ligne. Ces derniers mois, Microsoft a ainsi procédé au rachat de Multi-map, spécialiste de la cartographie, mais aussi de l'outil de comparaison de prix Ciao.com, d'origine allemande, et de l'éditeur norvégien Fast (outils de recherche à destination des entreprises).

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours