EyeOS 1.5.1

le 09/04/2008 à 22:05
EyeOS 1.5.1
Pour rappel, EyeOS est une plate-forme Open Source, écrit en PHP et qui est prévu pour l'hébergement de différentes applications Web. Il s'agit d'une nouvelle dématérialisation de votre bureau informatique.

Maintenant l'utilisation de la langue française se trouve supporter, mais aussi deux nouvelles fonctionnalités :
- La synchronisation des données entre un ordinateur et le bureau virtuel
- l’accès depuis un mobile

- Présentation des possibilités EyeOS
- Wiki EyeOS
- "What’s coming in eyeOS 1.6" sur blog.eyeos.org
- eyeOS sur Wikipédia

A lire également

eyeOS est une plate-forme Open Source, conçu pour héberger tout une gamme d'applications Web. eyeOS peut être vu comme la définition d'un nouveau système d'exploitation, où tout peut être accessible n'importe où, sur le réseau.

La démo en ligne est assez impressionnante, et mérite le détour. On parle ici de bureau partagé, d'espace de collaboration en ligne et, bien sûr, de la métaphore du bureau. Le tout est bâti sur PHP 5, (No safe_mode !), et il y a une foule d'applications à écrire pour cette nouvelle plate-forme.

- eyeOS
- Demo en ligne eyeOS
Le Web 3.0 se concrétise. Après plusieurs mois de développement, Arthur Madrid, déjà directeur de la société 1-Click Media, et Oleg Tscheltzoff, serial entrepreneur (Amen, Fotolia, CitizenBay, etc..) ont profité de leur présence à la conférence TechCrunch40 pour officialiser le lancement de leur nouvelle jeune pousse : Wixi.com

A l'instar de services américains comme Goowy, YouOS, EyeOS et autre g.ho.st, Wixi est une sorte de bureau virtuel, entièrement intégré au navigateur web, offrant une interface proche du bureau Windows ou Mac. L'utilisateur peut créer des dossiers et y ajouter, depuis son disque dur, des fichiers multimédia (photos, audio, video) qui pourront être déplacés d'un simple glisser/déposer entre les différents répertoires.

Mais loin de se limiter à un simple espace de stockage en ligne, Wixi permet également de lire en streaming ces fichiers, par exemple regroupés au sein d'une playlist baptisée WixiTV et surtout de les partager. Car à la différence d'autres bureaux virtuels, Wixi s'assume comme un véritable réseau social, permettant de consulter d'autres profils de membres et ainsi accéder aux fichiers multimédia qu'ils souhaitent partager.

Sous ses faux airs de réseau P2P, la jeune pousse dispose néanmoins d'un modèle économique éprouvé : la vente d'espace disque. Au-delà des 3 Go d'espace de l'offre gratuite, qui sera monétisée par la publicité, Wixi propose deux offres premium, la première offrant 5 Go d'espace disque pour 3 € par mois, la seconde jusqu'à 10 Go d'espace disque pour 5 € par mois.

Gourmand en bande passante et en ressources informatiques, Wixi.com, qui est encore en version béta privée (accès au service uniquement sur invitation pour le moment), semble en tout cas tenir toutes ses promesses et préfigure certainement ce qu'on pourrait appeler le web 3.0 : une rich internet application, combinant les logiques multimédia et sociales. Un positionnement pas très éloigné de Joost, la nouvelle jeune pousse des créateurs de Kazaa et Skype, mais également de Jooce.com, une autre start-up hexagonale dont le service est en cours de finalisation.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours