Critique de PHP 5

le 22/02/2008 à 15:37
Critique de PHP 5
Jacob Santos répond par blogue interposé aux critiques adressées à PHP 5 par Matt Mullenweg, auteur de WordPress.

Parmi les reproches qui sont fait, on trouve le manque de fonctionnalités nouvelles, ce à quoi Jacob répond par une liste impressionnante et non-exhaustive de raisons pour passer à PHP 5.

Matt mentionne aussi le fait que les utilisateurs (de wordpress) ne s'intéressent pas à la technologie sous-jacente, et qu'il recommande PHP pour sa montée en charge, que ce soit pour de petits projets ou des compagnies globales.

- A Conversation with Matt Mullenweg
- WordPress Weekly Episode 6
- PHP5 : Answering the Critics

A lire également

Je n'ai pas eu le temps d'annoncer la version 5.1.3 mais qui a été finalement retirée de la circulation dû à une faille critique au niveau du tableau $_POST dans l'interface FastCGI.

Et dans la foulée, la version 5.1.4 est sortie.

Comme d'habitude, vous êtes incité à migrer vers cette version surtout si vous avez la 5.1.3 installée.

. L'annonce
. le Changelog
Le producteur de Démineurs (The Hurt Locker) lance sa chasse aux internautes qui ont téléchargé illégalement le film. Plus précisément, Voltage Pictures a transmis une injonction aux FAI américains pour qu'ils révèlent l'identité d'environ 50.000 internautes. Un peu sur le mode de la loi Hadopi et de la riposte graduée, des e-mails et courriers de demandes d'arrangements devraient être envoyés aux présumés coupables. Ces derniers ont alors le choix entre un règlement à l'amiable ou un procès.

Malgré le bon succès critique du film et les 16 millions de dollars du box-office américain, le producteur du film Démineurs, Voltage Pictures, estime que les recettes en salles n'ont pas été suffisantes. A en croire The Hollywood reporter, les causes de ce manque à gagner sont à chercher du côté des téléchargeurs. Pour cause, le film était visible sur certains sites de téléchargement 5 mois avant la sortie en salles.

C'est donc une véritable manne financière que pense avoir laissé partir le producteur. Un motif valable qui l'a poussé à se baser sur les technologies de filtrage de la société allemande Guardaley IT. En exerçant une surveillance des réseaux torrents en temps réel, ces derniers ont pu établir un historique des téléchargements. Reste à savoir si l'ayant-droit passera l'Atlantique pour traquer les pirates français…

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours