Ce que PHP fait de bien

le 13/01/2008 à 21:24
Ce que PHP fait de bien
Ian Bicking rappelle que PHP est fait pour le Web, et non pas le contraire : les modules PHP n'ont pas été des interfaces additionnelles à des langages établis, comme Python ou Ruby, mais bien des développements spécifiques, et totalement en phase avec le contexte d'exécution : PHP perd de la mémoire? Qui s'en soucie, le processus sera mort à la fin de la page.

L'autre grande force de PHP que rappelle Ian est la philosophie 'share nothing', où instances de PHP ne se marchent pas sur les pieds les unes des autres. Et les applications "qui fonctionnent fonctionnent toujours même après une modification de PHP. (même celles qui marchent à moitié continuent de marcher à moitié."

- What PHP Deployment Gets Right
- Blogue Ian Bicking

A lire également

PHP 6 disposera du Late Static Binding : cette technique permet d'arrimer une méthode à une classe, au lieu de voir PHP indiquer la classe où elle a été définie, et non pas la classe où elle est utilisée. Si cela vous parait confus, je dois reconnaître que c'est difficile à expliquer sans passer par des classes, comme le fait si bien Etienne Kneuss.

Pourquoi cela s'appelle Late State Binding reste un mystère : cela doit être du jargon du moteur interne de PHP.

- Late Static Bindings Explained
Note de l'auteur :

Voici ce que j'attend de cette année PHP et MysQL 2008 :

PHP 6 sort en 2008
Première prédiction assez facile à première vue, mais peut-être plus délicate qu'il n'y parait. PHP 5.3 met beaucoup de temps à sortir, même s'il est prévu pour maintenant ou presque. Entre les espaces de noms, les jeux de caractères et le nettoyage des directives, PHP 6 aura fort à faire pour sortir des cartons. Mais gageons qu'il le fera.

PDO prend le devant de la scène
Peaufinée et moderne, PDO apporte une solution d'abstraction de base de données bien étudiée. Elle n'empêche personne d'utiliser les spécificités de chaque serveur de BD, mais évite de changer les scripts PHP quand on change l'extension d'interface. Un gain précieux, que tout ceux qui font le saut en PHP 5 vont réaliser bien vite.

les outils de surveillance du code PHP sortent de l'ombre
Que ce soit pour suivre le code source ou surveiller l'exécution des grandes applications en production, des outils de suivi semi-automatiques vont sortir durant l'année. L'offre existe déjà, mais l'Open Source va enfin réaliser qu'il faut une solution libre à la communauté.

Hardware on demand va gagner en crédibilité
Personne ne veut courir après des serveurs pour faire face à un surplus de trafic; personne ne veut plus gérer la consommation électriques des serveurs, et planter des arbres pour chaque ampère consommé; les hébergeurs vont intégrer ces problèmes dans leurs offres, et remplacer ce problème par un simple contrat.

Les moteurs de production de code PHP montent en puissance
On les voit déjà à l'oeuvre pour les ORM, mais pourquoi ne prendraient-ils pas la place qui leur revient pour les gabarits (smarty le fait plus ou moins), le workflow, les caches, les diagrammes UML? Avoir une technique de programmation qui fait le pont entre le fonctionnel et le code PHP final fait définitivement partie des impératifs de l'industrialisation de PHP.

Partitionner une application n'est plus un art
Savoir passer de deux à trois ou quatre serveurs va devenir une opération courante, avec ses bonnes pratiques. On saura appliquer quelques critères techniques raisonnables pour répartir une charge sur plusieurs machines, sans dépendre des circonstances ni des besoins d'affaires (mais en y répondant).

Les fusions en 2008 ?
Dans le monde PHP, Zend me parait le plus susceptible d'un rapprochement durant cette année. Un très gros éditeur lui apporter sa puissance de frappe, tandis que Zend sera un fer de lance pour le développement des affaires sur le Web. Ils sont sûrement plusieurs à s'y intéresser.

Coté français, les mouvements se feront selon un stratégie de diversification : les entreprises établies et assez importantes, iront diversifier leurs activités avec les autres technologies libres, comme l'a déjà fait nexen services en entrant dans le groupe Alter Way. PHP, Perl et Python vont cohabiter avec MySQL et PostGreSQL. Les clients seront ravis d'avoir enfin le choix.

Coté MySQL, l'IPO va se concrétiser, dans un contexte d'affaires de plus en plus difficile pour l'éditeur libre. L'année va être rock and roll!

Une nouvelle production d'elephpant pour 2008
Oui, surement en fait. Ce n'est pas vraiment une prédiction...

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours