Safari : nouvelle version bêta pour Windows

le 15/11/2007 à 20:25
Safari : nouvelle version bêta pour Windows
Parallèlement à la version 10.4.11 de Mac OS X Tiger qui inclut Safari 3, Apple publie également une quatrième version bêta de son navigateur pour Windows. Celle ci apporte son lot de nouveautés, à commencer par des améliorations de la stabilité du logiciel, et de sa rapidité de lancement, informations à vérifier puisque nous avons eu droit à un plantage du logiciel lors de l'affichage d'un flux RSS. Il est néanmoins possible que cela soit imputable à notre machine de test.

On trouve également de nombreuses améliorations, notamment la possibilité de redimensionner la fenêtre depuis n'importe quel bord de celle ci (jusqu'ici, Safari pour Windows imitait le fonctionnement des fenêtres sous Mac OS X), l'ajout de la gestion des cookies, l'intégration de la correction orthographique et grammaticale, ou encore la prise en charge des souris à molettes horizontales. Safari 3.04 beta peut être téléchargé depuis notre logithèque. En revanche, cette version est toujours anglophone. Sur Mac, rappelons que Safari 3 n'est proposé qu'avec Leopard ou la mise à jour 10.4.11 de Tiger, et ne peut être téléchargé séparément.

- Télécharger Safari 3.04 beta pour Windows

A lire également

Adobe vient de mettre en ligne la première bêta publique de la plateforme anciennement connue sous le nom d'Apollo, destinée à la création d'applications Internet enrichies (RIA, ou Rich Internet Applications dans le texte). Au passage, Apollo se voit gratifié d'une nouvelle appellation : AIR, pour Adobe Integrated Runtime. Avec AIR, Adobe ambitionne de fournir une plateforme de développement visant à concevoir des applications compatibles avec Windows, Mac OS ou Linux à partir de technologies issues de l'univers du Web comme le xHTML, le JavaScript, Flash ou Flex.

AIR embarque ainsi le moteur HTML Webkit - que l'on retrouve dans Mac OS X et le navigateur Safari, l'ActionScript Virtual Machine mise au point par Adobe avec Mozilla dans le cadre du projet Tamarin ainsi qu'un gestionnaire de bases de données SQLite. Cette première bêta d'AIR inaugure la gestion du format PDF. Les RIA créées à partir de la nouvelle plateforme d'Adobe permettront donc d'interagir avec les documents enregistrés à ce format de la même façon que depuis un navigateur Web.

"Les Rich Internet Applications sont devenues un élément incontournable de l'informatique Web. Nous mettons tout en œuvre pour que cette nouvelle génération d'applications innovantes puisse combler le fossé entre le Web et les ordinateurs personnels. Apollo permettra à des millions de développeurs Web d'étendre leurs RIA au poste de travail en utilisant des outils qu'ils connaissent déjà", précisait Kevin Lynch, vice-président senior et architecte logiciel en chef chez Adobe Systems, à l'occasion du lancement du projet Apollo.

D'autres, comme Microsoft ou Sun Microsystems, se préparent également à investir le terrain des applications Internet enrichies. Le premier devrait livrer d'ici la fin de l'été la première version bêta publique de Silverlight, une technologie évoquée jusqu'ici comme Windows Presentation Foundation/Everywhere (WPF/E, intégrée au .NET FrameWork 3.0) et conçue comme une alternative aux solutions propriétaires Adobe de type Flash ou AIR. Le second développe pour sa part Java FX, une technologie qui, selon Sun, permettrait aux développeurs d'aller plus loin dans leur utilisation de Java pour le développement de RIA.

Informations et téléchargement sur le site Adobe Labs.

- Adobe Labs
La version 4.0 du navigateur Safari développé par Apple est désormais disponible en bêta publique. Cette nouvelle mouture inaugure de nombreux changements tant sur l'ergonomie que sous le capot. Désormais, elle intègre le moteur Nitro permettant, selon l'éditeur, une exécution du code Javascript 4,2 fois plus rapide que son prédécesseur sous Safari 3.2.2. Toujours selon Apple, en comparaison avec ses principaux concurrents, le gain est 30 fois supérieur à Internet Explorer 7 et 3 fois plus par rapport à Mozilla Firefox. À noter aussi une meilleure gestion des standards web HTML et CSS 3 améliorant l'interactivité des nouvelles générations d'applications web. Pour ce qui est du test Acid 3, Safari 4.0 bêta obtient haut la main un 100 %, lorsque Mozilla Firefox 3.0.6 réalise un score honorable de 71 % !

Côté interface, on constate de prime abord sous Windows une métamorphose de son apparence. L'adoption des rendus des polices et de la barre de titre permet une intégration quasi parfaite sous XP dépourvu de thème alternatif et Vista. Le grand public retiendra surtout l'apparition de nouvelles fonctions ludiques sensées offrir un meilleur confort d'utilisation. Apple reprend avec brio le fameux « Cover Flow » présent sur iTunes, donnant la possibilité de naviguer de manière intuitive à travers l'historique et les signets. Ce système affiche un aperçu rapide des pages web dans leur intégralité, un simple clic autorisant l'ouverture du site. Tout comme pour Firefox, les sites les plus visités seront mémorisés. En passant en mode Top Sites, vous accèderez à vos pages web favorites présentées sur un mur virtuel.

De plus, on remarquera le déménagement des onglets vers l'extérieur, influence probable du navigateur Google Chrome. Bien qu'empruntée, l'idée est bonne, mais le rendu visuel n'est pas vraiment des plus agréable. Enfin, on retrouvera avec étonnement, une fonction similaire à la « barre géniale » sous Mozilla Firefox. Nommée Smart Address Field, elle affichera des suggestions d'adresses en fonction du classement des sites les plus visités, des marques pages et de votre historique.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours