Microsoft : une version de XP pour le portable XO

le 26/10/2007 à 20:37
Microsoft : une version de XP pour le portable XO
Microsoft n'a pas perdu tout espoir de placer ses logiciels sur le "portable à 100 dollars" mis au point par les équipes de l'initiative OLPC (One Laptop per Child) à destination des écoles situées dans les pays émergents. L'éditeur développerait actuellement une version allégée de son système d'exploitation Windows XP, susceptible de fonctionner sur le portable XO et adaptée à des fins éducatives. Par défaut, ce portable vert et blanc embarque une variante de la distribution Linux Fedora Core.

"Nous consacrons des sommes non négligeables à ce projet", a déclaré Will Poole, vice président Corporate de Microsoft, à l'agence Reuters. "Nous travaillons d'arrache-pied, mais nous sommes encore au moins à quelques mois du but".

La fondation One Laptop per Child s'est donné pour objectif de mettre au point un ordinateur portable qui pourrait être vendu à un prix défiant toute concurrence au gouvernement de pays émergents de façon à ce qu'ils en équipent leurs écoles. L'initiative OLPC communique actuellement un tarif de 188 dollars la pièce, supérieur à l'objectif initial qui était de ne pas dépasser la barre des 100 dollars.

Espérant diffuser des millions de machines à travers le monde, l'initiative OLPC pourrait contribuer à ce que de nombreux enfants prennent l'habitude d'utiliser un autre système d'exploitation que Windows, ce que Microsoft ne tient pas particulièrement à voir arriver.

A lire également

Il n'y a pas si longtemps, le mini-portable était perçu comme une aubaine pour les distributions de Linux. En effet, par défaut, les performances modestes de ces machines se révèlent plus adaptées à des systèmes d'exploitation légers. Pourtant l'éditeur Novell choisit d'en faire l'impassse.

Conscient de ce phénomène, Microsoft a donc décidé d'étendre le marché de Windows XP auprès des distributeurs OEM sous certaines conditions matérielles. Rapidement, les ambitions de Linux sont peu à peu retombées et Windows XP serait aujourd'hui installé sur 80% des netbooks vendus à travers le monde. Cependant, un autre secteur semble se dessiner, celui des machines tournant sous un processeur ARM. Puisque Microsoft ne semble pas vouloir développer une version de Windows compatible, il s'agirait peut être d'une seconde chance pour les éditeurs de Linux.

A ce sujet, la semaine dernière, l'analyste Robert Castellano, d'Information Network, affirmait qu'en 2012 55% des futurs netbooks seront basés sur l'architecture ARM Cortex-A9 et surpasseront donc le marché actuellement dominé par l'Atom d'Intel. Depuis quelques temps, la société Canonical LTD développe une version compatible de son système Ubuntu à destination des MID. Aussi, ce matin nous apprenions que la fondation One Laptop Per Child pourrait décider d'implémenter un processeur ARM dans sa prochaine machine, le XO-2, afin de réduire la consommation d'énergie.

L'éditeur Novell affirme de son côté qu'il n'est pas prévu de compiler la distribution OpenSuse pour fonctionner sur les processeurs ARM. Markus Rex, vice-président de la société affirmait à ComputerWorld : "il y a certainement beaucoup de battage publicitaire autour des netbooks basés sur un l'architecture ARM (mais) actuellement nous ne développons rien pour ces appareils". La firme serait plutôt entrain de finaliser la prochaine version du système : Suse Linux 11.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours