Microsoft entre dans le capital de Facebook

le 25/10/2007 à 20:15
Microsoft entre dans le capital de Facebook
Il y a quelques semaines, nous évoquions la volonté du numéro un mondial des logiciels d'entrer au capital de Facebook, l'un des sites phares de la mouvance Web 2.0. C'est aujourd'hui chose faite puisque Microsoft vient d'étendre son partenariat avec Facebook en prenant une participation minoritaire de 240 millions de dollars pour 1,6% de ce site communautaire. La firme de Bill Gates valorise ainsi le jeune réseau social à hauteur de 15 milliards de dollars.

Parallèlement à cette entrée dans le capital de Facebook, Microsoft indique renforcer les relations stratégiques avec ce dernier en devenant la plate-forme de publicité tierce exclusive pour Facebook. Microsoft, via sa division publicité, va donc commercialiser les espaces publicitaires de Facebook à l'international en plus des Etats-Unis.

Naturellement, l'arrivée de Microsoft chez Facebook soulève de nombreuses interrogations, des interrogations qui demeurent entières malgré la conférence téléphonique proposée aux analystes pour décrypter cette annonce. Ce partenariat se soldera-t'il par l'arrivée de nouvelles applications Microsoft sur Facebook ? Les applications Facebook apparaîtront-elles sur les sites ou les logiciels Microsoft existant ? Les intéressés n'ont donné aucun détail à ce sujet et la question de l'intérêt soudain de Microsoft pour Facebook demeure... La firme de Redmond aurait-elle pris cette participation pour évincer un concurrent ?

Reste que Facebook demeure l'un des sites Internet avec la plus forte croissance : 60% des utilisateurs de Facebook son dorénavant situés hors des Etats-Unis et chaque jour le site enregistre 200 000 nouvelles inscriptions en moyenne.

A lire également

Microsoft serait prêt à prendre une participation minoritaire, jusqu'à 5%, dans le capital de Facebook, pour une somme de 300 à 500 millions de dollars, indique le Wall Street Journal. Les pourparlers engagés entre le numéro un mondial du logiciel et le réseau social auraient débuté il y a quelques semaines, ajoute le quotidien financier dans son édition électronique du 24 septembre 2007.

Une telle opération valoriserait le jeune site communautaire en croissance à environ 10 milliards de dollars. Mais Microsoft n'est pas la seule multinationale à être intéressée par la start-up. Google, moteur de recherche et spécialiste des liens sponsorisés, aurait également exprimé son intérêt pour Facebook, selon "des sources proches du dossier".

Réseau social lancé par deux anciens étudiants d'Harvard en 2004, ouvert à tous les internautes au printemps 2007, Facebook affiche désormais 41 millions d'utilisateurs actifs (contre 200 millions de membres pour MySpace, leader du marché racheté 580 millions de dollars par News Corp en 2005). Les fondateurs de Facebook ambitionnent de transformer la popularité du site communautaire en de juteux profits, principalement par le biais de la publicité, mais également à travers des partenariats engagés avec des éditeurs tiers d'applications.
Le nouvel ensemble devrait s'imposer directement comme l'un des premiers réseaux d'audience français. Le groupe CommentCaMarche vient d'annoncer son entrée en négociations exclusives en vue de racheter Benchmark Group, éditeur des sites Journal du Net et l'Internaute, ainsi que du réseau social Copains d'avant. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.Pour cette opération de croissance externe, CommentCaMarche indique avoir procédé à une levée de fonds auprès de R Capital Management et Time Investors, doublée de la contraction d'une dette d'acquisition financée par un syndicat bancaire constitué de BNP Paribas et d'OBC. Le groupe profitera enfin d'un prêt apporté par OSEO.

Lancé en 1999, CommentCaMarche s'est au fil des années forgé une solide audience, estimée à 11,57 millions de visiteurs uniques pour le mois de juillet (Nielsen Netratings), sur le modèle du social media. Alimenté par la communauté, le site CommentCaMarche s'est longtemps concentré sur l'univers informatique, avant de s'ouvrir à de nouvelles thématiques (droit, santé) et de se décliner à l'international sous l'impulsion de Benoît Sillard, ancien délégué interministériel aux usages de l'internet, PDG de Fun Radio entre 89 et 97, aujourd'hui codirecteur du groupe.

Créé en 1996, Benchmark Group s'est rapidement fait un nom grâce aux activités éditoriales et missions de conseil proposées par l'équipe du site Journal du Net, avant de se tourner vers le grand public avec le lancement du portail généraliste l'Internaute et du réseau social Copains d'Avant. En juillet, le groupe affichait selon Nielsen une audience globale dédupliquée de près de 13 millions de visiteurs unique. En 2009, il aurait dégagé un résultat net d'environ 3 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 17 millions.

« Le nouveau groupe CommentCaMarche/Benchmark devrait rassembler près de 20 millions de visiteurs uniques par mois en France, soit plus d'1 internaute sur 2, et devenir le premier groupe média du secteur en entrant dans le top 5 français des éditeurs Internet derrière Google, Microsoft, Facebook et Orange », se félicite l'acquéreur dans un communiqué.

Avec Benchmark, CommentCaMarche met la main sur des marques fortes, historiquement implantées dans le paysage Web français, que le nouvel ensemble aura sans doute à coeur de déployer à l'international. Benoit Sillard présidera aux destinées du groupe qui emploiera quelque 175 personnes avec Jean-François Pillou, cofondateur de CCM et Isabelle Weill, qui en dirige la régie publicitaire.

Commentaires

Ecrire

Ecrire un message

Votre message vient d'être créé avec succès.
LoadingChargement en cours